vendredi,23 avril 2021
AccueilA La UneGabon: 861 milliards de FCFA engagés en salaires, achats et subventions diverses...

Gabon: 861 milliards de FCFA engagés en salaires, achats et subventions diverses à fin septembre

En dépit d’un contexte tendu exacerbé par une crise sanitaire ayant occasionné une crise économique sans précédent, l’exécutif n’a pas souhaité réduire sa voilure. Loin s’en faut. Comme le souligne la dernière note de conjoncture sectorielle élaborée par les services de la Direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale (Dgepf), ce sont 861 milliards de FCFA qui ont été dépensés à fin septembre pour le fonctionnement, dont 520,9 milliards de FCFA en salaires et traitements.

Malgré l’urgence de réduire la voilure et le train de vie de l’Etat, face à l’urgence liée à une baisse significative des recettes de l’Etat notamment celles pétrolières, l’exécutif gabonais s’est une fois encore englué dans une série de dépenses au coût relativement exhorbitant. Comme le souligne la dernière note de conjoncture sectorielle élaborée par les services de la Direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale (Dgepf), ce sont plus de 861 milliards de FCFA qui ont été décaissés pour le fonctionnement de l’Etat.

En effet, budgétisées à 1109,6 milliards de FCFA dans la loi de finances rectificative 2020, ces dépenses dites de fonctionnement, ont donc été réalisées à 77,6 %, en hausse de près de 6% en glissement annuel suite notamment à l’accroissement des dépenses de personnel et de biens et services. Des dépenses de biens et services qui se sont d’ailleurs établies à 174,8 milliards de FCFA, sur une prévision budgétaire de 204,5 milliards de FCFA soit un taux de réalisation de 85,5 %. 

Ainsi, au terme des neuf premiers mois de l’année 2020, ces dépenses de fonctionnement ont représenté près de 65% du volume total des dépenses, une somme ahurissante quand on sait que sur le plan régalien l’exécutif est à la peine en ce qui concerne les investissements prioritaires tels que les routes et les écoles. A noter que sur la même période, les dépenses d’investissement ont été exécutées à hauteur de 147,3 milliards de FCFA soit un taux de réalisation de 38,8%.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Bestheinfusion