Gabon: 8000 Fcfa la bouteille de gaz butane à Franceville

Pénurie de gaz butane à Franceville © D.R

La cherté de la vie n’aura jamais été autant criante  qu’en ce moment sur toute l’étendue du territoire et précisément à Franceville où la bouteille de gaz butane est désormais vendue à 8000 Fcfa. Une situation qui suscite l’ire des populations qui ont investi la station Pétro Gabon du quartier Mbaya ce jeudi 14 février 2019.



Depuis plus de 4 mois déjà, la province du Haut-Ogooué est plongée dans une pénurie de gaz butane sans précédent, qui affecte considérablement le circuit économique de cette région dont la population est officiellement estimée à 255 000 habitants selon le dernier recensement. Les promoteurs de restaurant, cafétéria et autres fast-food ainsi que les consommateurs altogovéens sont contraints de faire une gymnastique financière pour se procurer une bouteille de gaz. Une source digne de foi a indiqué à Gabon Media Time que le prix est passé de 5950 Fcfa à 8000 Fcfa.

Le pire dans cette flambée vertigineuse de prix est que ce nouveau prix est en train de s’imposer sur le marché. En effet, après les stations c’est au tour des revendeurs de quartier de s’y mettre allant jusqu’à segmenter les consommateurs.   « Il y a des épiciers qui on des bouteilles ,vous les voyez mais ils refusent de vous les vendre si vous ne surencherissez pas. Après vous apercevrez une voiture garée et l’épicier charge 10 bouteilles quand nous ne voulons qu’une avec nos 6000 Fcfa en mains », a confié un usager joint par la rédaction de Gabon Media Time.

Fatiguées de subir ces fluctuations aléatoires dont elles sont les seules victimes, les populations francevilloises ont décidé de se faire entendre par tous les moyens. Ce jeudi matin, au quartier Mbaya, elles se sont ruées vers la station Pétro Gabon pour exiger de se faire livrer au prix légal de 5950 Fcfa. Heurtées au refus d’obtempérer des agents de station, des échanges houleux devant les agents de forces de l’ordre ont éclaté. Cette rixe verbale a failli déboucher sur des coups de poing.

Une situation qui devrait interpeller les autorités du Haut-Ogooué en tête desquelles Eloi Nzondo gouverneur de ladite province. Comment malgré la publication la Commission nationale des prix des produits pétroliers en République gabonaise (CNPP) du prix de Gaz butane à 5950 FCFA la bouteille de 12,5 kilogrammes de telles prix sont pratiqués ? Les organisations des consommateurs gabonais (OCG), la direction provinciale de la Concurrence et de la Consommation et la commission sont attendues pour mettre un terme à ce qui s’apparente à de l’escroquerie organisée.  

Laissez votre commentaire