mercredi,25 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: 8 chefs d’accusation retenus contre Léandre Nzue

Gabon: 8 chefs d’accusation retenus contre Léandre Nzue

Ce sont en tout 8 chefs d’accusation dont 5 délits financiers retenus par le parquet de la République à l’encontre de celui qui était encore  il y a quelques jours le premier magistrat de la commune de Libreville. Placés sous mandat de dépôt et écroué à la prison centrale ce mardi 15 septembre, Léandre Nzue devra répondre des faits qui lui sont reprochés. En attendant son procès, il passera ses premières nuits à « Sans famille ». 

C’est au sortir de l’audition de son client devant le juge d’instruction que maître Moubembe l’avocat du maire de la commune de LIbreville Léandre Nzue souligné la certitude de son placement en mandat de dépôt eu égard à la tournure des évènements. « Devant le juge d’instruction on a écouté, il a été interrogé il a ensuite été placé sous mandat de dépôt. C’est évident », a martelé le conseil de celui qui peut désormais être considéré contre l’ancien édile de la ville de Libreville. 

Cette évidence de la mise sous les verrous de Léandre Nzue, maître Moubembe la tient certainement des chefs d’accusation requis par le ministère public à l’encontre du maire de Libreville. Au total ce sont 8 chefs d’accusation qui ont été retenus contre ce dernier. Des délits énumérés ensuite par son avocat. « Contre mon client, le parquet a retenu le Détournement de fonds publics plus d’un milliard de francs CFA extorsion de fonds, concussion, association de malfaiteurs, chantage, Détournement de biens », a-t-il déclaré dans un audio parvenu à la rédaction de Gabon Media Time

Triste fin pour ce serviteur zélé du pouvoir en place dont le placement sous mandat de dépôt compromet peutêtre, la victoire du candidat naturel Ali Bongo Ondimba pendant la présidentielle de 2023 comme il l’avait promis pendant sa conférence de presse de juin 2020. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion