samedi,27 novembre 2021
AccueilA La UneGabon : 712 élèves aux bulletins falsifiés risquent de ne plus passer...

Gabon : 712 élèves aux bulletins falsifiés risquent de ne plus passer le BEPC

Ecouter cet article

Ce mercredi 4 mars, le ministre de l’Education nationale Patrick Mouguiama Daouda et sa ministre déléguée, Yolande Nyonda, ont rencontré l’ensemble des syndicats du secteur éducation ainsi que les responsables des fédérations d’associations de parents d’élèves. L’objectif étant de passer en revue les couacs qui gangrènent ce secteur notamment le sempiternel problème de faux et usage de faux en milieu scolaire. Ainsi, c’est près de 712 élèves de classe de 3ème qui risquent de voir leurs dossiers de BEPC rejetés. 

Fraude en milieu scolaire, documents falsifiés, dont des bulletins de notes, le ministère de l’Education nationale, Patrick Mouguiama Daouda veut en découdre avec ces pratiques non crédibles qui ont pour conséquence la baisse de pourcentage de réussite aux examens et concours, et la baisse de la qualité d’enseignement. 

En effet, à quelques mois des examens de fin d’année, la Direction générale des examens et concours a procédé à une étude minutieuse des candidatures des élèves de classes d’examens. Ainsi, ce sont près  de 712 élèves de classe de 3ème qui risquent gros, notamment de voir leurs dossiers de candidature pour le Brevet d’études du premier cycle (BEPC) rejetés cette année. 

Pour le ministre, ces procédures de falsification de bulletins peuvent être faites par les élèves euxmêmes, mais aussi avec « la complicité des enseignants ». Il a par ailleurs annoncé la mise en place dans tous les établissements du pays, d’un logiciel qui permettra de vérifier l’authentification des bulletins d’ici à 2021. 

Si l’initiative est louable, une question mérite à présent d’être posée. Que prévoit le ministère de l’Éducation pour les élèves dont les dossiers de candidature seront rejetés?

Laissez votre commentaire

Enami Shop