jeudi,4 mars 2021
Accueil A La Une Gabon: 71 dossiers retenus sur 97 postulants à la Carte de presse...

Gabon: 71 dossiers retenus sur 97 postulants à la Carte de presse et des métiers du Cinéma

Du 22 au jeudi 28 janvier se sont  tenus, au siège du ministère de la Communication sis au Boulevard de l’Indépendance, les travaux de la Commission nationale de la carte de presse et des métiers du cinéma. Ainsi, durant cette période les membres de cette commission ont pu se pencher sur les dossiers déposés par les professionnels des médias et qui a vu 71 d’entre eux retenus pour  la délivrance de la carte de presse. 

Instituée par arrêté n°006/MCEN/2018 du 03 septembre 2018 la Commission nationale de la carte de presse et des métiers du Cinéma s’est penchée durant une semaine à l’examen des dossiers soumis à son appréciation. Lors de l’ouverture des travaux, le secrétaire général du ministère Alex Bernard Bongo Ondimba a rappelé l’importance de l’établissement de ce document dans un secteur marqué par « la prolifération de nouveaux outils de communication ». 

Dans le même élan, le président de la Commission Fidèle Biteghe Minko a relevé les innovations apportées dans la délivrance de ce document. Il s’agit entre autres de la validité de la carte de presse et des métiers du Cinéma qui passe de un à deux ans, de l’aménagement des conditions d’accès modifiées et catégorisées selon le type de professionnels et enfin l’institution de deux cartes distinctes. L’une pour les professionnels de la presse audiovisuelle et l’autre pour ceux du cinéma. 

Ainsi, durant ces 7 jours de travaux, les membres de la Commission ont examiné au total 97 dossiers classifiés par corps de métiers. Au final, ce sont 71 dossiers qui ont été validés par la Commission contre 23 rejets. A terme c’est donc 64 journalistes; 17 techniciens; 10 producteurs et 6 honoraires qui bénéficieront de la Carte de presse et des métiers du Cinéma. 

Par ailleurs, souhaitant démocratiser l’accès à ce document pour l’exercice de la profession de journaliste, la Commission a émis plusieurs recommandations à l’endroit des futurs demandeurs mais aussi des pouvoirs publics. Des recommandations qui passent par l’inscription à des formations diplômantes ou certifiantes, l’amplification de la communication autour de la Carte de presse, la dématérialisation des demandes ou encore la sécurisation de celles-ci par un numéro de série ou une signature numérique.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Bestheinfusion