Gabon: 6 mois de suspension pour la chaine camerounaise qui a annoncé la mort d’Ali Bongo

Vision 4 suspendue 6 mois au Gabon © D.R

Ce mardi 30 octobre 2018, à Libreville s’est réunie en séance plénière la Haute autorité de la communication (HAC) avec comme ordre du jour l’évocation par certains médias étrangers de l’état de santé du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. Au terme de cette réunion dirigée par le président de cette institution Raphaël Ntoutoume Nkoghe il a été decidé de la suspension de la télévision privée camerounaise Vision 4 qui avait annoncé le 27 octobre dernier, le décès du président de la République.

En effet, le 27 octobre dernier, la chaine Vision 4 avait malencontreusement annoncé le décès d’Ali Bongo Ondimba lors de la diffusion de son Journal de 20 heures, alors que ce dernier est hospitalisé à l’hôpital du Roi Fayçal à Riyad. Réunie mardi à Libreville, la HAC a demandé le retrait pour six mois de la télévision privée camerounaise des bouquets diffusés au Gabon par les principaux diffuseurs, dont Canal +.

Pour justifier cette décision, l’institution a jugé « inexacte et trompeuse », l’annonce de la mort du  président Ali Bongo Ondimba et que celle-ci a porté « atteinte à l’unité nationale, la cohésion sociale et l’ordre public ».

Cette « fausse information qui manque de sincérité, d’honnêteté et d’objectivité » a porté atteinte à l’intégrité nationale car une telle information touche « l’ordre public et la stabilité des institutions de la république gabonaise », a précisé le porte parole de la Hac, Lucie Akalane.

Laissez votre commentaire