Gabon: 5900 cas de tuberculose enregistrés en 2018

Gabon Gabonmediatime 14 (19)
L'hôpital spécialisé de Nkembo qui acceuille les patient atteint de tuberculose © L'Union

Libreville abrite depuis ce lundi 29 juillet 2019, un atelier de formation sur les techniques de prise en charge des personnes atteintes de la tuberculose. Étant essentiellement traitée à l’hôpital de Nkembo à Libreville, cette formation vise à déconcentrer la prise en charge des malades de l’unique hôpital où ces derniers sont traités. Les chiffres indiquent 5900 cas de tuberculose enregistrés en 2018 au Gabon.



Réunis au sein du Programme de lutte contre les infections sexuellement transmissibles (Plist), médecins, infirmiers et travailleurs sociaux seront coachés pendant 5 jours sur les techniques de prise en charge des personnes atteintes de la tuberculose. Une formation qui vise à outiller les personnels soignants de diverses structures sanitaires  à l’instar de l’hôpital de Nkembo sur le suivi des malades de la tuberculose.

Soutenu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), cet atelier ambitionne de décentraliser  la prise en charge de la tuberculose de l’hôpital de Nkembo. « Nous ne voulons plus que les malades restent centralisés sur le seul hôpital de Nkembo, alors que nous avons plusieurs formations sanitaires en zone périphérique (…). Il ne sera plus question pour le malade habitant Akanda, de rallier l’hôpital de Nkembo », a indiqué le Dr. Jocelyn Mahoumbou, responsable du Programme national de lutte contre la tuberculose.  

Par ailleurs, s’agissant du renforcement des capacités des différentes structures hospitalières dans chaque capitale provinciale, les médecins présents ont annoncé la mise en service du GeneXpert, un appareil qui permettra de diagnostiquer la tuberculose en 2 heures, en vue de prendre en charge le patient le plus tôt possible et ainsi maîtriser les risques de contamination.

Laissez votre commentaire