Gabon: 55 immigrés clandestins arrêtés

immigrés clandestin © Ministère de l'Intérieur

Ce mardi 23 octobre dernier, au Cap Estérias, la gendarmerie maritime gabonaise dont les principales missions sont la sûreté maritime et portuaire, et le constat d’infraction maritime,  a, lors d’une ronde,  fait la découverte d’un réseau de passeurs qui lui a permis de procéder à l’arrestation de 55 immigrés clandestins.

Lors de cette opération de routine, les agents de la police judiciaire maritime ont ce mardi interpellé 40 individus dont 38 Nigériens et 2 Béninois. De même, au lendemain de ces arrestations de masse, la gendarmerie nautique a interpellé 15 nouvelles personnes en majorité togolaises et nigérianes. On y compte 2 Tchadiens, 1 Ghanéen et 1 Camerounais.

Ces 55 interpellations ont conduit à la saisie du procureur de la république près le Tribunal de première instance de Libreville, Olivier Nzaou dont le substitut a ordonné la mise à disposition de ces derniers à la Direction générale de la Documentation et de l’Immigration (DGDI).

Dans le cadre de l’enquête, les clandestins embarqués depuis le port de Calabar au Nigéria ont permis d’identifier le navire, le Chimba Express qui leur a permis d’entrer sur le territoire gabonais dans la matinée du 23 octobre.

Laissez votre commentaire