Gabon: 50 femmes bientôt formées aux métiers de chauffeur poids lourds et opérateur de machines

La question était au centre de la rencontre entre d’une part le ministre de l’Emploi, de la Fonction publique, du Travail et de la Formation professionnelle chargé du dialogue social, Madeleine Berre et d’autre part Carmine Soprano et Grazuella Tovignon, respectivement consultant pour le groupe britannique CDC Plus et directrice des ressources humaines (DRH) de Gabon Special Economic Zone (GSEZ). Un projet qui a pour objectif de promouvoir la place des femmes dans des domaines traditionnellement réservés aux hommes. 

En effet, ledit projet de formation concernera près de 50 femmes habitant la zone d’Owendo et sera axé sur les métiers de chauffeur poids lourds et opérateur de machines. Considéré à tort ou à raison comme des métiers dominés par les hommes, ceux-ci tendent à s’ouvrir à la gente féminine. D’ailleurs ce projet initié par GSEZ coincide avec les ambitions du gouvernement de promouvoir l’insertion des femmes dans des domaines techniques. 

Il faut relever que la réalisation de ce projet, a bénéficié d’une subvention du groupe CDC Plus qui est l’institution de financement du développement du Royaume-Uni financée exclusivement par le gouvernement britannique. Prévue pour une durée de neuf mois, la formation (théorique et pratique) débutera à la mi-octobre. 

Une équipe de travail constituée de la Direction générale de la formation professionnelle (DGFP), de l’Office national de l’emploi et de l’Agence nationale de formation et de perfectionnement professionnels (ANFPP) a été mise en place par le  le ministre de l’Emploi, de la Fonction publique, du Travail et de la Formation professionnelle chargé du dialogue social, Madeleine Berre, afin d’assurer le suivi de la mise en œuvre de ce projet.

Laissez votre commentaire