jeudi,4 mars 2021
Accueil A La Une Gabon : 455 millions pour la fête du travail au cabinet du...

Gabon : 455 millions pour la fête du travail au cabinet du Premier ministre en 2019

Pour ce qui est du pilotage et du soutien à la coordination de l’action gouvernementale, l’Exécutif semble dépenser sans compter au regard notamment de la ligne budgétaire affectée au cabinet du Premier ministre pour les réjouissances. Alors que le taux de chômage des jeunes frôle abusivement les 38%, le Premier ministre s’est offert une fête du travail à 455 millions de FCFA en 2019. 

C’est ce qui ressort du rapport d’exécution budgétaire élaboré par les services de la Direction générale du Budget et des finances publiques (Dgbfip), et dont le coût de réalisation est estimé à 200 millions de FCFA. Alors qu’il déclarait en octobre dernier « notre administration doit épouser la culture de la bonne gouvernance », Julien Nkoghe Bekale est rattrapé par ses propres turpitudes. 

En effet, bien loin de sa volonté affichée de « rationaliser les dépenses publiques », le chef du gouvernement et son cabinet, se sont offert dans le cadre de la « fête du travail » 2019 qui a eu lieu le 1er mai dernier, des réjouissances chiffrées à 455 millions de FCFA. Une ligne budgétaire rattachée au pilotage et au soutien à la coordination de l’action gouvernementale. 

Loin d’être indispensable en ces temps difficiles pour une économie gabonaise atone malgré des chiffres en légère hausse par rapport à l’exercice 2018, cette dépense souligne d’une part le caractère budgétivore de notre gouvernement. D’autre part, elle révèle son goût pour les dépenses ostentatoires. 

Par ailleurs, étant donné que ce montant a été exécuté au profit de la fête du travail, il convient tout de même de rappeler que les chiffres du chômage chez les jeunes de moins de 30 ans, sont alarmants. Dans une autre mesure, ces 455 millions auraient pu bénéficier à près de 480 jeunes, qui dans le cadre du Projet de Développement des Compétences et de l’Employabilité (Prodece) émargent à 80 000 FCFA par mois, soit 960 000 FCFA par an.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Bestheinfusion