mercredi,18 mai 2022
AccueilDerniers articlesGabon: 41 salariés de la SGS en détresse

Gabon: 41 salariés de la SGS en détresse

Ecouter cet article

41 agents de la Société gabonaise des services (SGS) sont depuis quelque temps condamnés à tirer le diable par la queue. Une situation consécutive à une mise au chômage de la structure par l’entremise de son directeur général, Jérôme Andjoua explique par une situation financière catastrophique, du fait aussi bien de la crise sanitaire que de la perte de nombreux clients. Une situation de détresse incompréhensible pour ces pères de famille qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Au Gabon, la situation des agents de la Société gabonaise des services est désormais dramatique. En effet, voilà un mois que 41 anciens salariés de cette entreprise spécialisée dans les métiers de la sécurité des biens et services sont au chômage. Pour justifier cette vague de départs, le directeur général, Jérôme Andjoua, évoque une situation financière catastrophique causée par la crise sanitaire, mais aussi la perte de nombreux clients et une très forte concurrence dans un secteur où, il y a quelques années, la structure avait le monopole.

Ajouté à cela, la direction générale accuse un mois d’impayé de salaire. Ainsi, la crise au sein de la SGS est loin de trouver son épilogue. Pour les partenaires sociaux, la situation ne s’explique pas, d’autant plus que l’entreprise est une propriété de la famille présidentielle. Ainsi, selon Topinfosgabon, de nombreuses sources dénoncent la gabegie et les malversations financières qui ont prévalu sous différentes tutelles. 

La situation de ces compatriotes ne devrait pas laisser insensibles les membres du gouvernement dont le rôle confié par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba est de matérialiser sa politique de l’égalité des chances. En les mettant au chômage c’est plus de 40 familles qui peinent désormais à joindre les deux bouts. La direction générale gagnerait à engager des pourparlers avec les partenaires sociaux pour qu’une solution définitive soit trouvée. Pour l’heure, ces anciens salariés de la SGS ne savent plus à quel saint se vouer.  

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop