Gabon: 4 milliards volatilisés de la Sogatra

Bus de la société Sogatra © GMT

Le Jeudi 13 septembre dernier, les responsables de la Société gabonaise de transports (Sogatra), conduite par son président du conseil d’administration (PCA) Alexandre Désiré Tapoyo, et quelques responsables de syndicats ont été reçus au cabinet du ministre des Transports et de la logistique Justin Ndoundangoye. Il était question, lors de cette rencontre de faire le point sur l’audit qui a révélé qu’entre 2016 et 2017, au sein de cette boîte, 4 milliards de Fcfa se sont volatilisés.  

C’est accompagné de quelques représentants de syndicats qu’Alexandre Désiré Tapoyo a procédé à la remise des résultats de l’audit diligenté sur le fonctionnement de la Société gabonaise de transport au ministre des Transports Justin Ndoundangoye.  Un rapport qui a permis de déceler un certain nombre de dysfonctionnements dans la gouvernance de l’entreprise mais aussi des malversations financières au cours de l’année 2016 et 2017.

En effet, le rapport fait mention de la disparition d’un montant de près de 4 milliards des caisses durant la période mentionnée. Une situation inadmissible pour le membre du gouvernement qui a dit avoir été effectivement informé de ces malversations. «Il y a eu détournement avec à l’appui des fausses factures, sogatra a dépensé près de 300 millions à un fournisseur qui n’a jamais livré quoi que ce soit à la société », a-t-il martelé.

Selon Justin Ndoundangoye les résultats fournis par  la commission ad hoc , ont permis de faire la lumière sur un manque de gestion rigoureuse de la part des responsables de sogatra, estimant que les responsables de cette situation devront rendre des comptes devant la justice. En outre, il s’est engagé à mettre sur pied un système de traçabilité des finances engrangées par les recettes et des subventions de l’Etat.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire