Gabon : 4 médias en ligne interdits de parution par la Hac

Gabon Gabonmediatime Haute Autorité De La Communication Hac Gabon
Photo de famille des Conseillers membres de la Haute autorité de la communication © D.R.

Le jeudi 17 octobre s’est tenue une plénière de la Haute autorité de la communication (Hac). Ainsi, au terme de cette séance ce sont  4 médias en ligne jugés illégaux qui ont été sanctionnés. Dans le même temps, les membres de cette autorité administrative indépendante ont annoncé leur intention de donner suite aux recours gracieux introduits par certains médias en ligne suspendus il y a 3 mois. 

 Après une longue période de silence, le régulateur des médias vient une fois de plus de faire parler de lui. En effet, lors de la plénière de ce 17 octobre, la haute autorité a interdit de parution 4 médias en ligne jugés illégaux. Motif de ces sanctions, la Hac assure que certains, « au mépris des dispositions du Code de la communication, s’obstinent à créer des organes de presse en ligne et à paraître dans l’informel ».


Au nombre des médias désormais interdits, on trouve entre autres Focus groupe médias, Gabon top info, La Source et I24 Gabon. La Hac précise dans son communiqué que « la création, le fonctionnement et la parution des médias en ligne sont strictement encadrées par les dispositions de la loi numéro 019/2016 du 9 août 2016 portant Code de la communication en République gabonaise ».

Par ailleurs, les conseillers membres de la Hac ont également abordé la question des recours gracieux introduits par certains médias en ligne frappés par la décision numéro 0038/HAC/2019 du 24 juillet 2019 relative à la fermeture des entreprises de communication numérique jugées illégales. Sur ce volet, elle a simplement indiqué que « les réponses à leurs requêtes leur seront notifiées ».

Laissez votre commentaire