mardi,19 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: 4 écoles sur 10 présentent des signes de défécation à l’air...

Gabon: 4 écoles sur 10 présentent des signes de défécation à l’air libre, selon l’Unicef

Ecouter cet article

Une enquête situationnelle réalisée sur 819 établissements, sur l’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement (EHA) en milieu scolaire, a permis de révéler que 4 écoles sur 10 au Gabon présentent des traces de défécation à l’air libre. Réalisée par le ministère de l’Education nationale, avec l’appui technique de l’Unicef et financée par la Banque mondiale, cette enquête fait également état de ce que plus de la moitié des toilettes sont non fonctionnelles et n’offrent pas d’accès au service élémentaire d’assainissement.

C’est dans le cadre du « Projet d’appui en Eau, Hygiène, et Assainissement et mesures de prévention et de lutte contre les infections en milieu scolaire » que le ministère de l’Education nationale a réalisé cette enquête. Les indicateurs considérés dans l’enquête sont basés sur ceux des Objectifs de développement durable (ODD) 4 (assurer l’accès de tous à une éducation de qualité) et 6 (garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement) qui servent de référence pour mesurer les progrès en matière d’EHA en milieu scolaire. 

Un échantillon de 819 établissements publics et privés ont servi de cadre d’intervention des enquêteurs. Selon les résultats de cette enquête nationale présentés le 8 septembre 2021, « 4 écoles sur 10 au Gabon présentent des traces de défécation à l’air libre ». Ce qui équivaut à près de la moitié de l’échantillon statistique. Cette même enquête révèle que « 7 écoles sur 10 ne disposent pas de toilettes ». On comprend alors que l’absence des lieux d’aisance dans les établissements scolaires ou leur état dégradé devient une situation préjudiciable pour la vie en milieu scolaire. 

En matière d’hygiène et d’assainissement en milieu scolaire, le Gabon a encore du pain sur la planche, notamment pour les populations vulnérables. Une situation qui peut exposer élèves et corps administratif à des maladies intestinales chroniques. À travers son intervention, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) compte mobiliser les partenaires clés pour soutenir le gouvernement autour d’un programme national sur l’EHA dans les écoles. Le but étant d’atteindre les ODD 4 et 6 à l’horizon 2030. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop