lundi,24 janvier 2022
AccueilA La UneGabon: 4 344 briques de jus de pomme Cérès contaminés à la...

Gabon: 4 344 briques de jus de pomme Cérès contaminés à la patuline détruits par la DGCC

Ecouter cet article

Le samedi 18 décembre dernier, la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC), en mission sur le terrain a procédé à une opération de destruction de 4 344 briques de jus de pomme Cérès dont le lot était contaminé à la patuline. Une opération qui s’inscrit dans la volonté de cette entité administrative de s’assurer de la qualité des produits utilisés par les consommateurs. 

En effet, c’est après une saisine anonyme et des investigations menées depuis quelques mois que les équipes de la DGCC en mission sur le terrain avec leur directrice Emilie Josette Mezui Obame ont réalisé la dangerosité que présentaient ces produits impropres à la consommation. Il faut dire qu’au vu de la notoriété de la marque Cérès, les consommateurs étaient très souvent tentés d’en consommer. 

Occasion pour la directrice de la consommation à la DGCC Emilie Josette Mezui Obame de rappeler que seuls les produits détruits étaient ceux dont il fallait se méfier. « Ce ne sont pas tous les jus de marque Cérès qui sont concernés par cette destruction ou de cette contamination à la patuline. Il s’agit uniquement des jus produits le 21, le 28 et le 29 juin 2021 pour les jus de 200 millilitres. Pour les jus d’un litre, il s’agit des jus produits le 21 juin 2021 » a-t-elle précisé. 

Au total, ce sont 4 344 briques de 200 ml et 15 cartons d’un litre qui ont été détruits. Face à ces situations qui menacent la santé publique, la Direction générale de la concurrence et de la consommation a une fois de plus appelé les consommateurs et les opérateurs économiques à plus de vigilance, assurant être toujours en alerte pour tout signalement suspect, de pratique délictueuse ou illicite dûment constatés via le numéro vert 8085.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop