jeudi,27 janvier 2022
AccueilA La UneGabon: 39 personnes appréhendées avec des faux tests PCR & carnets de...

Gabon: 39 personnes appréhendées avec des faux tests PCR & carnets de vaccination

Ecouter cet article

C’est au cours de plusieurs descentes effectuées du 23 au 29 novembre dernier à l’aéroport international Léon Mba, au port Môle et à la gare ferroviaire d’Owendo, qu’une escouade de Force publique mixte Gendarmerie – Police Nationale a procédé à l’interpellation de plusieurs individus en possession de  faux tests PCR & carnets de vaccination. En effet, près de 40 personnes ont été appréhendées en possession de ces faux documents alors qu’elles ralliaient l’intérieur et l’extérieur du pays rapporte le site Gabon Review.

La brigade mixte du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus (Copil) n’a pas fini de faire la chasse aux personnes qui ne respectent pas scrupuleusement les mesures gouvernementales censées faire barrage à une nouvelle flambée de la maladie. Dernier fait en date, les récentes descentes à l’aéroport international Léon Mba, au port Môle et à la gare ferroviaire d’Owendo. Une opération qui visait à vérifier l’effectivité du respect des gestes barrières dans ces zones où arrivent de nombreux voyageurs chaque jour.

En effet, alors que le ministre de la Santé le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong ne cesse d’interpeller les populations sur le danger lié à la crise sanitaire liée au covid-19, il semble que cet appel à la vigilance soit ignoré par de nombreux compatriotes. La preuve avec l’interpellation de 39 personnes en possession de faux tests PCR et cartes de vaccination. Ce sont donc 9 personnes qui ont été empêchées de voyager à l’aéroport de Libreville durant la dernière semaine de novembre. Au port Môle et à la gare d’Owendo, ce sont respectivement 14 et 16 personnes qui ont vu leurs voyages annulés pour détention de faux documents censés leur permettre de se déplacer.

« Deux faux carnets de vaccination ont été appréhendés. Les passagers ont été remis à la disposition du B2 pour des besoins d’enquête », précise le Copil à notre confrère de Gabon Review, qui ajoute que durant cette semaine, 9 121 voyageurs ont été comptabilisés, dont 6 943 par voie aérienne. Une situation encore plus incompréhensible et qui démontre l’incivisme de certains concitoyens, alors que le pays met tout en œuvre pour empêcher une nouvelle une recrudescence de cas de covid-19 notamment avec l’apparition du variant Omicron dans le monde.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop