mercredi,22 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: 33 pêcheurs clandestins appréhendés dans des parcs marins à Port-Gentil

Gabon: 33 pêcheurs clandestins appréhendés dans des parcs marins à Port-Gentil

Ecouter cet article

La guerre contre les acteurs de la pêche clandestine baptisée « Opération espadon » vient de donner des résultats très encourageants. En effet, cette traque conjointement menée par les éléments de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et la Direction générale de la documentation a permis de mettre la main sur 33 pêcheurs dans des parcs marins dont 4 Gabonais et 29 autres pêcheurs d’origines béninoise, sénégalaise et ghanéenne.

2 tonnes de poison contenues dans 9 portiques de pêche artisanale. C’est le bilan satisfaisant de l’opération de débusquement des acteurs du marché non déclaré du secteur de la pisciculture dénommée « opération espadon ». Selon notre confrère L’Union, 33 individus de nationalités variées ont été appréhendées par les équipes mixtes de l’Agence nationale des parcs nationaux et la Direction générale de la documentation.

Au nombre de ces présumés pêcheurs qui exercent clandestinement dans des zones interdites, on compte 4 compatriotes. Le butin a été remis aux populations environnantes notamment celles du village Iguela. Dans la foulée, un rapport a été fait auprès des autorités judiciaires compétentes. À savoir le parquet de la République de Libreville et Port-Gentil. 

En attendant que les magistrats se penchent sur le sort qui sera réservé à ces indélicats, il est judicieux de rappeler l’intérêt de respecter les prohibitions expresses concernant les espaces protégés. D’après plusieurs experts du domaine, la pêche dans les parcs marins pourrait réduire le stock de nos ressources halieutiques qui jouent un rôle prépondérant dans l’équilibre de la vie sur terre.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop