samedi,17 avril 2021
AccueilA La UneGabon: 30 employés de la SGTP menacés de licenciement du fait de...

Gabon: 30 employés de la SGTP menacés de licenciement du fait de la lenteur au ministère des Mines

C’est un véritable calvaire que pourraient vivre dans les tout prochains jours 30 employés de la Société gabonaise de travaux publics (SGTP) dans la ville de Mounana dans la province du Haut-Ogooué. Une situation incompréhensible qui serait consécutive à la suspension des activités de cette entreprise après la nondélivrance du permis d’exploitation définitif par le ministère en charge des Mines. 

Décrié depuis des années, le phénomène de lenteur administrative de l’administration gabonaise pourrait causer des dégâts irréparables au sein de  la Société gabonaise de travaux publics. Et pour cause, alors qu’elle fournit la totalité des documents exigés en vue de l’obtention de son permis d’exploitation définitif, cette dernière a vu ses activités d’exploitation de granite suspendues depuis quelque temps.

Selon des informations diffusées dans le billet satirique « Pour moi quoi… Makaya » paru dans le quotidien L’Union du mercredi 24 février 2021, ce sont près d’une trentaine d’employés de cette entreprise, exerçant dans la production du granit concassé, qui pourraient bientôt se retrouver au chômage du fait de l’arrêt de l’exploitation. Une situation qui aurait pour origine, la lenteur dont ferait preuve le ministère des Mines dirigé par Vincent de Paul Massassa dans la délivrance à la SGTP de  son permis d’exploitation définitif. 

Un fait bien curieux alors que la société aurait fourni tous les documents et rempli toutes les exigences administratives. Un imbroglio qui pourrait amener les responsables de cette entreprise à mettre sur la touche leurs employés surtout dans ce contexte de crise sanitaire. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Bestheinfusion