vendredi,14 mai 2021
AccueilA La UneGabon: 186 agents de la sécurité pénitentiaire avancés en grade

Gabon: 186 agents de la sécurité pénitentiaire avancés en grade

C’est à la Cour d’honneur de la prison centrale de Libreville que s’est déroulée, ce vendredi 16 avril 2021, la cérémonie d’avancement automatique. Procédant à la décoration des promus, le Commandant en chef de ce corps paramilitaire, le Général de division Jean Germain Effayong-Onong a loué l’intégrité et l’engagement exemplaire de ces 184 hommes et femmes issus de la promotion 2016 dont 62 nouveaux lieutenants et 122 sous-lieutenants. À cela s’ajoutent 2 surveillants adjoints portés au grade de surveillants.

La cour de la maison d’arrêt de Libreville a rassemblé plusieurs hauts gradés du Commandement en chef de la sécurité pénitentiaire ainsi que d’autres forces de défense et de sécurité. Une bonne brochette de généraux venus à leur manière rehausser cette cérémonie solennelle dédiée aux 184 aspirants dudit corps paramilitaire. C’est à la directrice des personnels Colonel Joséphine Ndoulou qu’est revenu l’honneur de donner lecture de la liste des agents reclassés surveillants et surveillants adjoints par décision expresse du Chef de l’État Ali Bongo Ondimba.

Composés en deux groupes, les 62 nouveaux officiers et 122 sous-officiers, ont tous pu être décorés devant leurs pairs. La cuvée issue de la promotion 2016, a donc attendu 5 ans pour recevoir ces précieux galons d’officiers qui témoignent de leur bonne tenue dans leur service. Toute chose qui a conduit le Commandant en chef de ce corps paramilitaire, le Général de division Jean Germain Effayong-Onong, à les appeler à demeurer intègres et dévoués. Deux valeurs chères à la sécurité pénitentiaire qui non seulement participent à l’exécution des sentences pénales mais aussi veillent à la réinsertion sociale des détenus.

En prélude de cette cérémonie de port de galons aux officiers de la promotion 2016, le Commandement en chef a procédé à la remise de la médaille de la reconnaissance de la sécurité pénitentiaire à 17 personnalités militaires qui contribuent au rayonnement de son institution à travers des actions multiformes. Il s’agit de manière exhaustive du Général de corps armé Modeste Doctere par ailleurs Chef d’état-major particulier du président de la République, du Commandant en chef en second chargé des unités opérationnelles des forces de police nationale le Général de Brigade Philippe Madjou Othou, du Chef d’état-major de la Garde République le Général de Brigade Mouguiama Daouda, du chef d’état major des forces armées gabonaises adjoint le Général de Brigade Jean Bedel Boucka.

La liste est complétée par le Commandant en Chef des sapeurs pompiers le Général de Brigade Marius Mbadinga, du Directeur général de l’Office national de la sûreté et de la facilitation des aéroports le Général de Brigade Sylvain Florient Pango Mbembo, du Directeur général du Génie militaire le Colonel Gabin Oyougou, du Chef d’état-major des polices d’intervention le lieutenant Colonel Pierre Simon Ndong Biteghe, de l’attaché du cabinet à la présidence de la République le Commandant Édouard Yves Didier Moukagni.

Aussi, on note le Directeur de l’armurerie centrale de la Garde Républicaine le Commandant Dimitri Ossounaga, le Conseiller technique du Directeur régional Nord le Commandant Brice Maixent Angoue Nzeh Mba, le Chef secrétariat central au Cabinet du commandant en chef le commandant Sylvain Ngwa Ntsame, le Conseiller du président de la République le capitaine Pessi Mickala, Capitaine Rodrigue Bouemba Ickamba, Lieutenant Yann Bradley Likoumbi, Lieutenant Ulrich Nkelle Tchango Essong et l’adjudant chef Ghislain Thierry Massiya. Tous ont été décorés pour services rendus.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance