Gabon: 18,5 milliards de solde net d’exécution au 31 décembre 2018

Trésor public © D.R

Elaboré en application des dispositions de l’article 83 de la Loi Organique relative aux Lois de finances et à l’exécution budgétaire (LOLFEB), le rapport d’exécution budgétaire vient de livrer sa substance. Ainsi, outre des recettes budgétaires établies à 1676,3 milliards de Fcfa, ce rapport nous apprend que le solde net d’exécution s’établit à 18,5 milliards de Fcfa.



Visant à rendre « accessible au Parlement et au grand public » l’information sur l’exécution de la loi de finances 2018, le rapport d’exécution budgétaire, élaboré en application des dispositions de l’article 83 de la Loi Organique relative aux Lois de finances et à l’exécution budgétaire (LOLFEB), vient de livrer son verdict.

En effet, si le rapport met en avant des recettes budgétaires en hausse de plus de 75 milliards de Fcfa en glissement annuel, il souligne « pour la deuxième année consécutive, un solde excédentaire ». Porté à 18,5 milliards de Fcfa, ce solde est en retrait par rapport à l’année 2017 qui était de 217,3 milliards de Fcfa.

Par ailleurs, ce solde a bénéficié de l’excédent de 20,5 milliards de Fcfa enregistré dans les opérations budgétaires de l’Etat. Cependant, comme l’a rappelé le ministère du Budget, « ce résultat bien que positif ne saurait occulter le resserrement de l’espace budgétaire, induit par la chute des ressources propres et la faiblesse des décaissements des appuis attendus dans le cadre du PRE ».

Laissez votre commentaire