lundi,5 décembre 2022
AccueilA La UneGabon: 16 orpailleurs illégaux interpellés dans l’aire protégée des Monts Birougou

Gabon: 16 orpailleurs illégaux interpellés dans l’aire protégée des Monts Birougou

Ecouter cet article

Une bande de 16 orpailleurs illégaux a été mise hors d’état de nuire le 8 février dernier dans les Aires protégées des Monts Birougou. Menée par des éléments de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et de la Gendarmerie nationale (GENA), l’opération dite « Maghène » continue de fournir des résultats satisfaisants dans la lutte contre la détérioration de l’environnement.

Situé au cœur du massif du Chaillu, source de nombreuses rivières, le parc national de Birougou est constitué de collines accidentées de 800 à 900 mètres d’altitude. Il comprend un grand nombre d’espèces animales et végétales dont certaines sont endémiques. On y trouve quelques espèces rares tel le singe à queue de soleil scientifiquement appelé « Cercopithecus solatus ». Inscrit dans le site Ramsar des Monts Birougou depuis 2007, cette aire protégée est la convoitise des braconniers et des orpailleurs illégaux.

Selon une source proche de l’Agence nationale des parcs nationaux et de la Gendarmerie nationale, « 16 orpailleurs illégaux ont été surpris en flagrant délit d’orpaillage illégal, ce 08 février 2022, au sein des Aires protégées des Monts Birougou ». Une pêche qui s’inscrit dans le déploiement de l’opération « Maghène » qui consiste à veiller à la sécurité de ces espaces. Notons que les Parcs Nationaux et autres Aires Protégées du Gabon détiennent, regorge une biodiversité luxuriante et de nombreuses ressources naturelles notamment minières.

Réglementées par la loi 003/2007 conférant leur gestion à l’Agence nationale des parcs nationaux, les aires protégées sont des lieux où tout prélèvement ou exploitation de ressources minières est strictement interdit par la loi. Les 16 orpailleurs illégaux interpellés avec 32 grammes d’or l’ont appris à leurs dépens puisqu’ils ont été placés sous mandat de dépôt à la Prison centrale de Libreville ce mercredi 16 février 2022.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x