mercredi,23 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: 15 millions volatilisés à la Direction provinciale des  impôts de la...

Gabon: 15 millions volatilisés à la Direction provinciale des  impôts de la Ngounié

Le receveur principal et le chef de centre de la direction provinciale des impôts de la Ngounie seraient soupçonnés d’être à l’origine des détournements de deniers publics évalués à 15 millions de nos francs au sein de cette administration ainsi que de racket des opérateurs économiques par le moyen des contrôles illicites. La mèche aurait été vendue après la comparution devant  le tribunal de Mouila de deux commerçants victimes de ces fonctionnaires aux pratiques peu orthodoxes.

« 99 jours pour le voleur mais un seul pour le propriétaire », cet adage populaire semble s’appliquer à la situation qui se trame à la direction provinciale des impôts de la Ngounié. Selon le récit de notre confrère le quotidien l’Union, deux hauts cadres de cette entité publique des impôts dans cette localité sont soupçonnés d’avoir détourné 15 millions Fcfa dans les comptes de l’administration. 

À cela s’ajoute des manœuvres financières illicites à l’insu du directeur provincial. L’information aurait été révélée par deux commerçants accusés d’avoir brisé les scellés mis par le responsable local des impôts. En effet, Modestus Ibe et Foudjen ont indiqué lors de leur comparution que le mot d’ordre a été donné par le directeur lui-même. Ce dernier aurait, lors de son retour de mission, découvert que des commerces avaient été scellés sans son aval.

Des investigations menées ont permis d’identifier les agents véreux derrière ces pratiques illicites. Il s’agirait du receveur principal et du chef de centre. Tous deux posaient des scellés sur des commerces, saisissaient des biens tout en exigeant des fortes sommes d’argent pour restituer l’ensemble des marchandises en leur possession. Le tout sans délivrer le moindre document administratif aux opérateurs dont ils abusaient

Par ailleurs, le directeur provincial des impôts de la Ngounié aurait constaté une disparition de deniers publics. Évaluée à plus de 15 millions de Francs CFA cette somme ne trouve aucun justificatif dans les dépenses réalisées par ladite administration. D’après la même source, les deux hauts cadres des impôts n’en seraient pas à leur premier forfait.  Affaire à suivre.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Street 103 Gabon Gmt