vendredi,30 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon : 15 milliards de FCFA pour le FID en 2019 sans...

Gabon : 15 milliards de FCFA pour le FID en 2019 sans aucune réalisation sur le terrain

Le Fonds d’initiative départemental (FID) dont le lancement avait été annoncé en grande pompe par le chef de l’Etat le samedi 21 avril 2018 à Franceville dans la province Haut-Ogooué connaîtra-t-il un jour un début de réalisation? C’est la question qu’on pourrait se poser après la publication par la Direction générale du Budget et des finances publiques (DGBFIP) liste des projets d’investissement accompagnant le projet de loi de Finances 2019, qui laisse entrevoir le peu d’entrain du gouvernement a concrétisé cette promesse du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. 

Si le numéro un gabonais avait reconnu,  au cours d’une interview accordée au quotidien L’Union, le blocage dans la mise en oeuvre de ce projet jugé prioritaire, Ali Bongo Ondimba avait assuré que « les équipes en charge de ce dossier travaillent avec professionnalisme sur ce chantier prioritaire pour la vitalité de nos départements.». Une déclaration qui peine à être matérialisée alors que l’année 2019 arrive à son terme dans quelques jours. 

L’opinion qui a encore souvenance de la déclaration pour le moins curieuse en 2018 de l’ancien porte-parole de la présidence de la République Ike Ngouoni qui annonçait l’approvisionnement à hauteur de 50 milliards de Fcfa d’un compte à la Caisse des dépôts et de consignations (CDC), sera une fois de plus décontenancée sur l’imbroglio qui règne autour de ce projet qui au fil des mois se transforme en véritable chimère. 

Bien que le chef de l’Etat ait reconnu qu’aucun « financement n’a à ce jour été octroyé en ce qui concerne le Fonds d’Initiative Départemental », la  liste des projets d’investissement accompagnant le projet de loi de Finances 2019 publiée par la Direction générale du Budget et des finances publiques pourrait susciter des interrogations sur la destination qu’aurait prise les 15 milliards de FCFA inscrits dans ledit projet de loi. 

Une interrogation encore plus pertinente lorsqu’on sait qu’aucune action rentrant dans le cadre de l’exécution de ce projet n’a été perçue tout au long de cette année, sauf à croire que ce montant faramineux n’aurait pas été effectivement décaissé démontrant l’incapacité du gouvernement à mettre en musique la politique du chef de l’Etat. Pour l’heure, le passage du premier ministre Julien Nkoghe Bekale devant la représentation nationale ce vendredi 27 décembre pour sa déclaration de politique générale sera l’occasion pour ce dernier de donner les raisons de ce qu’on peut considérer d’ores et déjà comme un échec du 2ème mandat d’Ali Bongo Ondimba. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion