jeudi,9 décembre 2021
AccueilA La UneGabon : 15 ans de prison pour avoir violé la fille de...

Gabon : 15 ans de prison pour avoir violé la fille de son frère à Ndendé

Ecouter cet article

La Cour criminelle de Mouila a reconnu Germain Nziengui Doukagha coupable du crime de viol sur mineure de moins 15 ans. Ce dernier a été condamné à la peine de 15 ans de prison dont 3 avec sursis pour avoir abusé sexuellment de la fille de son grand-frère décédé et ce, à chaque fois qu’ils se rendaient au champ

La famille Nziengui a été confronté à un dilemme mettant aux prises deux de ses membres, en l’occurrence Germain Nziengui Doukagha et sa nièce. En effet, le premier cité aurait abusé de la fille de son grand-père décédé il y a quelques années. La révélation a été faite par la victime elle-même à sa maman alors que cette dernière aurait remarqué que sa fillette marchait d’une manière peu commode. Démasqué, le tonton malveillant sera interpellé par les limiers de la gendarmerie nationale en poste à Ndendé sollicitée par une plainte de la mère de la victime. 

Le mis en cause collabore en avouant son forfait dans l’entièreté. Il sera par la suite placé en détention préventive après avoir été déféré devant le parquet de la République. A la barre, Germain Nziengui Doukagha réitère ses aveux tout en adressant ses excuses à sa famille et à sa nièce. En réaction, le ministère public a par la voix de la procureure générale Diane Mauricette Mbie, requis la « peine exemplaire de 30 ans de prison » conformément aux articles 256 et suivants du Code pénal nouveau. 

Pour la défense conduite par Stéphane Eyoghe, ce réquisitoire est aggravé. Aussi l’avocat du mis en cause aurait soulevé des incohérences contenues dans le dossier à savoir les déclarations contradictoires de la part de la plaignante mais aussi la fourniture tardive du certificat médical peu édifiant. S’appuyant dessus le conseil de Germain Nziengui Doukagha a réclamé la clémence du jury et sollicité des circonstances atténuantes car pour lui  « il s’agit d’un délinquant sexuel primaire ». Au final, la Cour qui a jugé coupable l’inculpé l’a condamné à 15 ans de prison dont 3 avec sursis. 




Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop