mercredi,8 décembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon : 14 millions de primes pour les cyclistes

Gabon : 14 millions de primes pour les cyclistes

Ecouter cet article

Moins d’un mois après la Tropicale Amissa Bongo et après avoir annoncé que l’Etat allait désormais soutenir le cyclisme gabonais, le ministre des Sports Franck Nguema a tenu à joindre l’acte à la parole. Ainsi, ce jeudi 6 février, le Président de la Fédération gabonaise de cyclisme Maurice Nazaire Embinga reçu par le son ministre de tutelle, a fait savoir qu’il était entré en possession de  primes d’un montant de 14 millions de FCFA en vue de les accompagner. 

Accompagné ce jeudi de neuf cyclistes gabonais dont six ayant participé à la dernière Tropicale Amissa Bongo, le Président de la Fédération gabonaise de cyclisme Maurice Nazaire Embinga a été reçu par le ministre en charge des Sports Franck Nguema. Avec en toile de fond l’accompagnement des cyclistes gabonais en vue de leur apporter un soutien financier et matériel pour les aider à améliorer leur rendement, cette rencontre s’est inscrite dans la poursuite de la volonté affichée par le membre du gouvernement quelques semaines plus tôt.  

En effet, au sortir de la Tropicale qui avait vu le meilleur gabonais se classer au 53ème rang, Franck Nguema qui avait souligné qu’il « n’est pas normal que la plus grande compétition de cyclisme sur le continent se déroule chez nous et que nous soyons derniers », avait souhaité que les cyclistes gabonais soient mieux accompagnés. Joignant donc l’acte à la parole, il a fait un premier pas vers cette ambition en décaissant pas moins de 14 millions de FCFA au bénéfice de ces derniers, comme l’a confirmé le président de la Fegacy. 

Soulignant le fait que « depuis sa nomination en janvier 2019 à ce poste, Franck Nguema a abattu un travail colossal dans un contexte économique difficile », Maurice Nazaire Embinga s’est montré dithyrambique à l’endroit de son ministre de tutelle. Rappelant qu’il y a quelques années « nos sportifs peinaient à être bien pris en charge et à recevoir leurs primes »,  l’un des collaborateurs du membre du gouvernement a souligné le caractère orthodoxe et transparent dans la gestion actuelle du ministère des Sports. 

Si cette prime reçue par le biais du trésor public apparaît comme un premier pas en faveur d’une des fédérations les moins bien nanties du sport gabonais, elle devrait s’accompagner de mesures visant à professionnaliser un sport qui pourrait être un vecteur de développement et d’épanouissement, pour une jeunesse laissée pour compte. Pour l’heure, chose promise chose due pour Franck Nguema qui devra désormais s’attaquer au vaste chantier du football national. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop