mercredi,22 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: 13 ans de prison pour deux violeurs en association

Gabon: 13 ans de prison pour deux violeurs en association

Ecouter cet article

Le mardi 02 mars dernier, Thibault Jugglas Nziengue Moudouma et Orphée Régis Lyeme ont comparu devant la cour d’appel judiciaire de Libreville pour viol, association de malfaiteurs et vol commis en 2014. C’est d’ailleurs pour ce chef d’accusation que les détenus ont été jugés coupables puis condamnés à la peine de 13 ans de prison et 13 millions d’amende. 

Selon le quotidien L’Union, les faits se seraient déroulés en avril 2014. Ce jour-là Thibault Nziengue Moudouma a rejoint son ami et complice dans l’affaire, Orphée Régis Lyeme au PK6 pour une vadrouille dans les environs du lycée Indjendjet-Gondjout. Sur ces entrefaites, les deux comparses croisent un ami qui est leur troisième complice, un certain Kobe Bryant, en fuite jusqu’à ce jour. 

C’est ce dernier, qui va leur proposer d’aller faire peur à un couple assis non loin de là en feignant d’être armés, afin de leur soutirer de l’argent. Ils réussissent ainsi à dépouiller les deux tourtereaux de leurs biens, notamment deux téléphones portables et la somme de 25 000 FCFA.

Seulement, le trio ne s’arrête pas là et organise un viol en réunion sur la dame pendant que son homme est tenu en respect. Et ce, sans faire usage d’une quelconque arme. Cette version ne sera pas corroborée par Orphée Régis Lyeme qui va indiquer à la cours « Je vais vous dire toute la vérité ». Ainsi, il avouera qu’en partant du PK6 l’objectif était clairement de commettre un braquage et que lors de l’agression ils ont fait usage d’un couteau et d’un caillou. 

Il n’en faudra pas plus pour le ministère public représenté par le substitut général Guy Serges Mengue M’Ovono. « Tout a été démontré ici que ces personnes ont violé la loi et le ministère public ne peut pas leur reconnaître les circonstances atténuantes » a-t-il déclaré. Il a pour ce faire requis une peine maximale de 15 ans de prison ferme et un dédommagement de 10 millions à chacun des accusés. 

Leur conseil, Me Martial Dibangoyi avocat commis d’office a fustigé l’absence de la partie civile à cette audience et souligné une faille de procédure. Il a ainsi sollicité de la cour que la peine encourue soit proportionnelle à leur détention préventive. Une requête non retenue puisque les deux comparses ont été reconnus coupables de viol, association de malfaiteurs et vol et ont été condamnés à 13 ans de prison et 13 millions de FCFA chacun. Il ne leur restera donc que 6 ans à passer à la prison centrale de Libreville sise au quartier derrière la prison.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop