Gabon: 100 000 tonnes de produits pétroliers importés au 1er trimestre 2019

Gabon Gabonmediatime Sgepp
Siège de la SGEPP à Owendo © D.R.

C’est sans aucun doute l’information qui pourrait susciter une polémique au sein de l’opinion malgré les discours optimistes du gouvernement. En effet, pour satisfaire les besoins du marché, le Gabon a importé 93 999 tonnes de produits pétroliers au terme des trois premiers mois de 2019. 


Cette situation qui ne s’explique pas alors que le pays est producteur de pétrole est essentiellement due au fléchissement de l’activité de raffinage de pétrole brut assuré par la Société gabonaise de raffinage (Sogara). Ainsi, le volume traité par la seule raffinerie du pays a chuté de 35 % pour s’établir à 1 280 651 tonnes métriques.

Ce qui a contraint le gouvernement à recourir à l’importation afin de satisfaire le marché local. Durant ce premier trimestre 2019, le Gabon a donc importé près de 100 000 tonnes de produits pétroliers. De manière plus détaillée ce sont 9 089 tonnes métriques de Butane; 9 129 tonnes métriques d’Essence et 75 781 TM de Gasoil qui ont été importées

Sur le plan commercial, la contraction des volumes vendus des produits pétroliers sur le marché local et extérieur (gasoil, pétrole lampant, RAT) du fait de la faiblesse des commandes des clients industriels, ont entraîné une baisse du chiffre d’affaires de 13,3% à 43,9 milliards sur la période sous revue.

Laissez votre commentaire