lundi,25 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: 1 900 fonctionnaires retraités bientôt à la caisse

Gabon: 1 900 fonctionnaires retraités bientôt à la caisse

Ecouter cet article

Le jeudi 15 juillet dernier, le siège de la Caisse des pensions et des prestations familiales (CPPF) a servi de cadre à la rencontre entre le directeur général de cette entité Sorel Ongollo et les membres de l’Association nationale des retraités du Gabon (Anareg). Une rencontre qui avait pour but de faire le point sur la situation actuelle et plus particulièrement celle portant sur paiement des dommages et intérêts issus des condamnations du Conseil d’Etat à 1900 fonctionnaires, rapporte le quotidien L’Union dans sa livraison du samedi 17 et dimanche 18 juillet 2021. 

Le bras de fer entre Madeleine Berre et les retraités serait-il sur le point de connaître son épilogue? En effet, les représentants de l’ensemble des retraités du secteur public du Gabon ont au cours d’une rencontre fait le point sur leur situation avec la CPPF. Occasion pour ces anciens fonctionnaires d’exposer les difficultés auxquelles ils sont confrontés notamment celle liée à la perception de leurs pensions qui avait amené ces derniers à monter au créneau lors d’un sit-in au ministère de la Fonction publique

Bien que l’initiative soit louable, les retraités sont toutefois restés sceptiques. « Nous avons abordé tous les points mais nous ne sommes pas rassurés, nous voulons des réponses concrètes afin de rassurer notre base. Nous faisons toujours confiance au gouvernement mais nous ne souhaitons pas que cette attente soit prolongée parce que nous avons actuellement des retraités qui dorment à la belle étoile et d’autres qui doutent de notre capacité à porter haut leurs problèmes », a déclaré la responsable de l’Anareg, Bernadette Owono à notre confrère de L’Union.

De son côté, le directeur général de CPPF, Sorel Ongollo a tenu à rassurer les anciens fonctionnaires. « Dans les tout prochains jours, ce qui va être payé ce sont les dommages et intérêts suite aux condamnations par les juridictions compétentes. Le recensement que nous avons fait tourne autour de 1900 plaignants » a-t-il souligné. Une promesse qui devra permettre de soulager d’ores et déjà ces personnes qui durant des années ont œuvré pour le bien de l’État et aspirent à une retraite bien méritée.

Pour rappel, les retraités concernés dénoncent un oubli manifeste de l’État quant à leur pension définitive. Les laissant tirer le diable par la queue depuis 2015 pour la plupart d’entre eux. Mais aussi, la non-mise en application de la promesse faite par la ministre de la Fonction publique et celle du Budget le vendredi 30 avril dernier sur l’arrimage des retraités au nouveau système de rémunération. 

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop