lundi,23 mai 2022
AccueilA La UneFridolin Mve Messa: «le ministère de l'Education nationale doit adapter le calendrier...

Fridolin Mve Messa: «le ministère de l’Education nationale doit adapter le calendrier scolaire aux grèves»

Ecouter cet article

Invité sur la plateau d’expression libre « vôvo » diffusée sur Gabon Media Time (GMT) le secrétaire général du Syndicat national de l’éducation nationale (Sena) a donné son avis sur le calendrier des examens qu’il juge incompatible avec la réalité. À cet effet, Fridolin Mve Messa a appelé le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda a « revoir sa copie » pour éviter un suicide éducatif dont les seules victimes seraient les apprenants.

Acteur emblématique du secteur éducatif et du mouvement syndical dans lequel il baigne depuis plus de 30 ans, Fridolin Mve Messa n’est pas moins un fin observateur des décisions politiques notamment lorsqu’elles portent sur l’Éducation. À ce titre, le secrétaire général d’une des plateformes syndicales qui avait paralysé les cours par une grève de 3 mois avant de la suspendre en janvier dernier, le Syndicaliste a tenu à faire le point sur le calendrier des examens de fin d’année en République gabonaise.

Si Fridolin Mve Messa a tout d’abord précisé que « le calendrier a été fait depuis le mois d’octobre donc il n’a pas tenu compte de l’éventualité d’une grève », il n’a pas manqué d’appeler aux autorités compétentes à se raviser pour l’intérêt général. « Je pense que le ministère de l’Education nationale doit pouvoir revoir sa copie afin d’adapter le calendrier scolaire aux perturbations qui ont lieu dans le secteur éducatif », a-t-il souligné lors de son passage à l’émission « Vôvo ».

Par ailleurs, montrant les enjeux derrière cette décision que devrait courageusement prendre le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda, l’un des baobab dans notre pays a averti. « Si ce calendrier est maintenu, les élèves risquent d’aller aux examens sans pouvoir avoir tous les acquis nécessaires pour affronter les différents examens », a-t-il conclu à ce propos. Une recommandation pleine de sagesse qui démontre une autre facette des enseignants grévistes qui sont très souvent présentés, à tort, comme des « irresponsables » qui n’auraient que la grève comme solution. Le ministre de l’Education nationale saura-t-il prioriser l’intérêt général à ses convictions ? Nous y reviendrons !

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Enami Shop