Frédéric Massavala: «Me voici donc, du fond de ma cellule, candidat face à mes bourreaux »

Frédéric Massavala © D.R

Candidat à l’élection législative au 1er siège du département de Tsamba Magotsi dans la province la Ngounié, le porte parole de la conférence des présidents de la Coalition pour la nouvelle République Frédéric Massavala entend, malgré sa détention, prendre une part active lors de la campagne électorale. Dans une lettre ouverte dont nous avons pu obtenir copie, il exhorte les populations de sa circonscription à faire le choix du changement en votant massivement pour lui. Nous publions in extenso cette correspondance.



« Chers électeurs, Chers parents,

Je suis en prison pour des raisons que j’ignore.

Depuis plus d’un an, jusqu’à ce jour, je ne suis pas jugé ; cela prouve que cette arrestation, qui a été orchestrée par mes adversaires politiques, n’avait pour objectif que de m’empêcher d’être candidat aux élections qui devaient se tenir au plus tard en décembre 2017.

Poursuivant leur objectif, ils ne  se sont pas gênés de rejeter ma candidature en septembre 2018 à travers le Centre Gabonais des Élections (CGE). Grâce à la volonté divine, cette candidature a été validée après recours. Me voici donc, du fond de ma cellule, candidat face à mes bourreaux.

Alors, il vous revient d’arbitrer à travers cette élection.

Pour ma part, je vous sais digne et sage en face de l’injustice dont je suis victime.

J’attends du peuple de Tsamba-Magotsi un vote massif, en ma faveur.

De votre vote dépendra ma libération.

Alors à très bientôt parmi-vous.

Fréderic Massavala Maboumba (FMM) »

Laissez votre commentaire