François Fillon conteste toujours la légitimité d’Ali Bongo

© Montage GMT

Invité ce 6 avril sur le plateau de RFI (Radio France Internationale), François Fillon candidat à la présidentielle française a émis de forts doutes sur la victoire d’Ali Bongo Ondimba à la présidentielle du 27 août 2016.



Au micro d’Anne Corpet et Christophe Boisbouvier, le candidat du parti Les Républicains a entre autres évoqué que le candidat Ali Bongo Ondimba n’a pas été visiblement élu par le peuple gabonais, le 27 août 2016. En se référant sur le rapport de l’Union européenne présenté officiellement le lundi 12 décembre 2016 à Libreville.

Lorsque Christophe Boisbouvier reprend son affirmation selon laquelle : «Visiblement Ali Bongo n’a pas gagné cette élection» François Fillon précise : «c’est ce qui semble ressortir de toutes les analyses et en particuliers de celle des observateurs européens. La France ne doit pas soutenir des pratiques antidémocratiques. ce sont des pratiques passées qui doivent disparaître.»

Pour rappel, l’ancien Premier ministre des français avait déjà déclaré sur les plateaux de FranceInfo il y a des mois que: «Quand je vois ce qui se passe au Gabon. Je souhaite que les résultats de cette élection soient connus. Le sentiment qu’on a en écoutant les observateurs sur le terrain, c’est que le président Bongo n’a pas gagné cette élection. Il s’est exprimé à travers les urnes une très forte contestation à l’exception de son fief familial».

Laissez votre commentaire