vendredi,24 septembre 2021
AccueilA La UneFranck Nguema: «il faut rêver d'un National foot nouveau»

Franck Nguema: «il faut rêver d’un National foot nouveau»

Ecouter cet article

Présent ce lundi 10 mai 2021 à Libreville pour la cérémonie de lancement des assises du championnat national de football, le ministre des Sports Franck Nguema a réaffirmé son ambition. Appelant notamment les participants à ces assises dont le président de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), à « rêver d’un National Football nouveau », le membre du gouvernement s’est dit déterminé à « accompagner le championnat national ». 

Pour tenter de trouver un remède efficace aux différents maux qui minent le football gabonais, experts, dirigeants et autres consultants sont réunis depuis ce lundi à Libreville pour une concertation géante. Portées aussi bien sur le modèle économique et social du championnat, les statuts et les compétions, le Financement des clubs, les partenariats publics et privés et surtout la politique de formation, cette concertation ouverte par le ministre des Sports Franck Nguema, tentera d’apporter des solutions concrètes.

En effet, dénommée « assises du National Football », cette concertation qui devrait se tenir jusqu’au 22 mai prochain, devra notamment permettre aux participants « d’imaginer un National Football nouveau » comme l’a rappelé Franck Nguema lors de son discours inaugural. Toute chose qui devrait prendre en compte des aspects souvent négligés, à savoir : la bonne gouvernance, la promotion du football féminin, la reconversion des sportifs ou encore le suivi médical des athlètes et la lutte antidopage.

Avec comme finalité une reprise réelle et effective de nos championnats de première et deuxième divisions à l’arrêt depuis plus d’un an, cette concertation devrait ouvrir les champs du possible dans un pays qui compte de plus en plus de joueurs de haut niveau. Si on peut toutefois déplorer l’absence aussi bien de l’association des formateurs que celle des football professionnels, nul doute que ces assises offriront de nouvelles perspectives. 

Devenu l’ombre de lui-même au fil des années malgré des investissements colossaux notamment au cours des dix dernières années, le football local a donc là, une réelle opportunité de se sauver. Reste désormais à savoir si ces assises permettront « d’asseoir un modèle économique permettant à échéance au championnat de générer des ressources lui permettant de garantir son autonomie » et surtout d’offrir aux footballeurs locaux, « la possibilité de vivre de leur métier ».

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop