dimanche,24 janvier 2021
Accueil A La Une Francis Nkea: «Nonobstant le Mamba et le Scorpion, la corruption n’a pas...

Francis Nkea: «Nonobstant le Mamba et le Scorpion, la corruption n’a pas regressé»

C’est à l’occasion du lancement de la campagne de sensibilisation des agents publics sur les mécanismes de lutte contre la corruption au ministère de la Santé que le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance et de la Lutte contre la corruption a donné les raisons qui ont motivé cette campagne. Si la volonté émane d’abord de l’exécutif, Francis Nkea Ndzigue a surtout annoncé que cette initiative émanait du constat né de ce que des opérations telles que le Mamba et le Scorpion n’ont pas fait régresser la corruption au Gabon. 

C’est sur les hautes instructions du Président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et du Premier ministre, cheffe du gouvernement Rose Christiane Ossouka que le ministère de la Promotion de la bonne gouvernance et de la Lutte contre la corruption a initié ces journées de sensibilisation qui s’effectueront du 23  novembre 2020 au Vendredi 18 décembre 2020 dans les différents départements ministériels. 

Pour Francis Nkea Ndzigue, bien que des efforts aient été consentis, il est important, au regard de la présence dans nos administrations des agents véreux, d’intensifier la sensibilisation car non seulement « la répétition est pédagogique » mais surtout « en dépit des différentes opérations anti corruption telles que le Mamba, le Scorpion, force est de constater que la délinquance financière n’a pas regressé », a-t-il indiqué. 

Conscient de ce qu’il y a un manque de sensibilisation des pouvoirs publics, de la part de la société civile et d’autres membres de la vie publique, de ce que selon une étude réalisée par le ministère de la Justice, « 80% des personnes déférées sont issues de l’administration publique centrale, parlementaire et déconcentrée », il est plus qu’urgent de mettre en place une sensibilisation « accrue dans ce secteur de penser aux autres secteurs qu’ils soient privés notamment qui participent activement à la corruption », a-t-il souligné.  

Les journées de sensibilisation de la campagne de sensibilisation des agents publics sur les mécanismes de lutte contre la corruption s’inscrivent donc dans cette logique mise en exergue par le ministre de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption Francis Nkea Ndzigue. 

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Bestheinfusion