jeudi,2 février 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilA La UneFrancis Nkea: «c’est le secteur privé et la société civile qui corrompent...

Francis Nkea: «c’est le secteur privé et la société civile qui corrompent nos fonctionnaires»

Ecouter cet article

La problématique de la lutte contre la corruption continue d’être au centre des préoccupations du gouvernement. La preuve avec le coup de gueule poussé par le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance, de la Lutte contre la corruption Francis Nkea Ndzigue qui, au cours de la conférence de restitution des perspectives économiques régionales en Afrique subsaharienne organisé par le Fonds monétaire international (FMI), a accusé le secteur privé et la société civile d’être au cours de prolifération de ce phénomène.  

C’est accompagné de son collègue du Pétrole Vincent de Paul Massassa que le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance, de la Lutte contre la corruption a participer de manière active à cette rencontre organisée au sein de l’Institut de l’économie et des finances (IEF)-Pôle régional de formation des régies financières de l’Afrique centrale de Libreville. Une rencontre qui a permis au représentant résident du FMI Gomez Agou de faire un tour d’horizon de la situation économique des pays d’Afrique subsaharienne durement impactée par la crise née de l’opération militaire russe en Ukraine. 

Intervenant au cours de cette rencontre, le membre du gouvernement s’est particulièrement appesanti sur la problématique de la corruption qui continue de gangrener l’administration. Ainsi, il a tenu à relever que « c’est le corrupteur qui est au centre de l’élément de corruption ». « S’il n’y a pas de corrupteur, il n’y a pas de corruption », a-t-il lancé.

 
Pour Francis Nkea Ndzigue le développement de ce phénomène, qui a une incidence sur la bonne gouvernance, est imputable à tous les acteurs impliqués dans la passation des marchés. « La corruption commence toujours par le corrupteur. Et le corrupteur généralement, c’est le secteur privé et la société civile qui vont corrompre les fonctionnaires. Ce sont eux qui viennent corrompre nos fonctionnaires. », a martelé le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance, de la Lutte contre la corruption.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x