lundi,26 juillet 2021
AccueilDerniers articlesFranceville: Yann Alomba alias Anaconda écope de 17 ans de prison pour...

Franceville: Yann Alomba alias Anaconda écope de 17 ans de prison pour coup mortel sur un militaire

Ecouter cet article

Le lundi 12 avril 2021, Yann Alomba surnommé Anaconda a comparu devant le tribunal de Franceville dans le cadre de la poursuite de la session criminelle. Poursuivi pour le chef d’accusation de coups mortels ayant entraîné la mort d’un militaire, le détenu a été jugé coupable puis condamné à la peine de 17 ans de réclusion criminelle.

Les faits se seraient déroulés en 2017 au quartier Wendjé, dans le 3e arrondissement de la ville de Franceville. Le jour du drame, Meneme Obinson a une altercation avec Yann Alomba qu’il va envoyer au tapis. Ce dernier, considérant qu’il s’agit d’un affront, va se saisir d’une bouteille de bière qu’il casse et enfonce à maintes reprises au militaire. Une fois son geste posé, il va prendre la fuite, échappant ainsi à la vindicte populaire. Pendant ce temps, Meneme Obinson va rester au sol à agoniser.

Lors de l’enquête préliminaire, l’accusé va justifier son geste par la légitime défense. Il servira une version selon laquelle la victime l’aurait préalablement frappé avec un chevron. Mais devant la cour, il va finir par se confesser et ne dire que la vérité. Je vous demande pardon parce que j’ai menti, je voudrais me libérer. En vérité, il ne m’a jamais frappé avec un chevron. a-t-il déclaré à la barre. Le ministère public représenté par le substitut du procureur, Ingrid Dany Kama a requis que l’accusé soit déclaré coupable et qu’aucune circonstance atténuante ne lui soit accordée avant de demander 11 ans de réclusion criminelle.

Son conseil, Me Charles-Henri Gey, a quant à lui, fait reposer sa défense sur la légitime défense.  Mon client a agi dans le but de se défendre de l’agression dont il a été victime. Je sollicite de la Cour des circonstances atténuantes. a-t-il plaidé. Au terme de son procès, Yann Alomba a été reconnu coupable de coups mortels sans qu’aucune circonstance atténuante ne lui soit reconnue et condamné à 17 ans de réclusion criminelle.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales