jeudi,8 décembre 2022
AccueilDerniers articlesFranceville: il agresse la mère de son ex pour se venger d'avoir...

Franceville: il agresse la mère de son ex pour se venger d’avoir été largué

Ecouter cet article

Le tribunal de Franceville vient de rendre une décision qui a surpris plus d’un en accordant de larges circonstances atténuantes à Ousman Abdraman Zene. D’après le récit relayé par notre confrère de Gabon Review, ce ressortissant tchadien se serait introduit dans le domicile de son ex copine et aurait violenté la mère de cette dernière avant de prendre la poudre d’escampette avec la somme de 2 millions FCFA. Une situation pour laquelle ce dernier a été condamné à 8 mois de prison dont 3 avec sursis et une amende de 2, 7 millions FCFA.

Les faits se seraient déroulés le mercredi 30 mars 2022 dans un quartier de Franceville. Ne supportant plus d’être victime de violences conjugales, Delya aurait pris l’initiative de quitter Ousman Abdraman Zene avec qui elle a eu 4 enfants. Ne supportant pas que son ex-concubine soit passée à autre chose, ce dernier aurait décidé de se faire justice soi-même.

Frustré de cette situation, Ousman Abdraman Zene n’aurait pas hésité à se rendre à plusieurs reprises au domicile de son ex où elle vit avec sa mère de 64 ans et ses frères. « Un dimanche Ousman est venu à la maison, il m’a demandé où est ma fille et je lui ai répondu qu’elle était sortie, il a insisté et a commencé à m’insulter. J’ai eu peur donc je suis allée appeler Yacouba pensant qu’en le voyant il allait partir, mais il est resté là et a continué à m’insulter puis est parti quelques instant après », a déclaré la mère de Delya.

Dans le but de mettre à exécution ses menaces, Ousman Abdraman Zene serait entré dans la concession de son ex copine en escaladant la barrière pour s’introduire dans la maison. « Le mardi 30 mars quand il est revenu, il a escaladé la barrière et on a entendu un bruit. Puis il a commencé à casser la porte, il n’a pas réussi, c’est en essayant par la grande porte et aidé d’une barre de fer qu’il a réussi à s’introduire dans la maison. On a fui par le couloir et on a fermé la porte. On a essayé de passer par la fenêtre, moi n’ayant pas réussi à m’échapper il m’a attrapée et m’a mis plusieurs coups de couteau sur la tête il a crié qu’il est venu me tuer tout en me demandant où est ma fille, il a dit le Gabon c’est pour lui, il peut payer un Gabonais et de toutes les façons, il ne craint pas la prison » a déclaré la mère de Delya.

A la barre, Ousman Abdraman Zene aurait reconnu les faits qui lui sont reprochés. Au terme des débats, la Cour s’est prononcée en reconnaissant l’accusé coupable des faits d’ agression avec une arme blanche et de violences conjugales. Il a ainsi été condamné à 8 mois de prison dont 5 mois avec sursis ainsi qu’à payer la somme de 2 millions FCFA à la mère de son ex-copine et à 700 000 FCFA à Delya au titre de dommages et intérêts. Une sanction jugée trop clémente par la famille qui craint que le coupable récidive une fois sorti de prison.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x