France: Séraphin Moundounga inculpé pour diffamation

Séraphin Moundounga, ancien ministre de la Justice © D.R

L’ancien ministre de la justice gabonaise, Séraphin Moundounga et le président directeur général de la chaîne de télévision France 24 et de France Média Monde, Marie Christine Saragosse, ont été inculpés pour diffamation sur la personne du Chef de l’Etat gabonais, le samedi 26 mai 2018 dernier, par le doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance de Paris, rapporte le quotidien L’Union.

Exilé dans la région parisienne depuis les élections présidentielles gabonaises du mois d’août 2016, l’ancien ministre de la Justice, Séraphin Moundounga et le président directeur général des chaînes France 24 et France Média Monde, Marie Christine Saragosse ont été, selon L’Union, inculpés, par le tribunal de grande instance de Paris, pour diffamation envers le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le 26 mai dernier.

En effet, il est reproché à Séraphin Moundounga, d’avoir tenu des propos jugés diffamatoires par les autorités gabonaises à l’encontre du président de la République sur la chaîne de télévision France 24. Quant à Marie Christine Saragosse il lui est reproché d’avoir prêté ses antennes à l’ancien ministre de la Justice pour s’exprimer ouvertement.

La rédaction de Gabon Media Time a contacté l’ancien ministre de la Justice pour en savoir plus. Ce dernier nous a renvoyé poser la question «à l’auteur de la plainte (Ali Bongo Ondimba, NDLR)», avant de préciser: «je répondrai à vos questions», «posez la question à Ali Bongo Ondimba, demandez lui s’il a porté plainte contre moi».

Le quotidien L’Union précise que ce sont les autorités gabonaises qui ont effectivement porté plainte à ces deux mises en examen et qu’ils seront très prochainement renvoyés devant le tribunal correctionnel, pour être jugés conformément à la loi française sur la diffamation.

Laissez votre commentaire