mercredi,22 septembre 2021
AccueilDerniers articlesFrance: l’ancienne miss Sonia Rolland aurait-elle reçu des biens immobiliers mal acquis...

France: l’ancienne miss Sonia Rolland aurait-elle reçu des biens immobiliers mal acquis d’Omar Bongo ?

Ecouter cet article

L’information a été publiée par l’entremise de notre confrère français Libération. En effet, une enquête de l’Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) portant sur l’affaire des biens mal acquis a révélé que l’ancienne miss France 2000, Sonia Rolland, aurait reçu un cadeau « indécent » de la part de feu Omar Bongo Ondimba en 2003. Il s’agit d’un appart dans le 16ème arrondissement de Paris d’une valeur de 800.000 euros soit 524,7 millions FCFA.

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe sur la descendance de feu Omar Bongo Ondimba qui semblait épargnée par la scandaleuse affaire de biens mal acquis dans laquelle l’ancien président gabonais était mis en cause jusqu’aux dernières heures de sa vie. Selon Libération qui s’appuie sur une enquête de l’Office central de répression de la grande délinquance financière, la bénéficiaire ne serait nulle autre que la plantureuse Sonia Rolland. L’ancienne reine de beauté élue Miss France 2000, « a été entendue le 6 janvier à Paris par, un service de la police judiciaire », indique notre confrère occidental.

L’affaire porte sur un cadeau d’une rare générosité

Durant l’audition, l’actrice et mannequin d’origine Rwandaise aurait été questionnée sur son appartement sis dans l’arrondissement le plus chic de Paris. « En enquêtant sur l’immense patrimoine acquis par Omar Bongo , qui présida aux destinées du Gabon de 1967 à 2009, les policiers sont tombés sur un appartement offert par le chef d’État en 2003 à Sonia Rolland », a révélé le journal Libération.  En réaction, la première femme noire élue Miss France d’origine rwandaise s’est défendue en précisant qu’il ne s’agit guère d’une extorsion ou d’une affaire s’y rapportant mais plutôt d’un don du coeur de celui qu’elle aurait affectionné comme un papa.

Le cadeau « trop généreux » d’un père à sa fille ?

C’est en tout cas ce qu’énonce le média français qui renchérit en donnant des détails croustillants sur les déclarations de la bénéficiaire. « Au cours d’un dîner chez les époux Bongo en 2002 […] Edith Bongo m’a dit qu’elle me ferait un cadeau pour me remercier de l’image que je véhiculais pour l’Afrique », a-t-elle déclaré toute souriante, précise une source judiciaire sur les antennes de BFMTV ce soir. 

Non sans préciser qu’elle ignorait la valeur réelle du présent jusqu’aux récentes révélations. Miss France ne savait-elle pas que son appartement près de Passy était évalué à 800.000 euros en 2003? Un véritable pactole pour un pays où les ¾ de la population vivent avec seulement 1,75 euro par jour, rapporte un indice sur la pauvreté au début des années 2000. 

Une insouciance coupable ?

Sonia Rolland a pour sa part reconnu qu’elle était éblouie par la qualité du cadeau. Mais qu’elle ne commettrait visiblement pas la même « erreur » si cela se reproduisait. « C’est sûrement une erreur », a-t-elle concédé. Mais elle se défend en précisant qu’elle n’aurait jamais su par quel procédé légal cette acquisition lui était rendue possible. 

Une esquisse de réponse a été fournie par Libération dans son article devenu viral. « Comme pour masquer le véritable acheteur, c’est en fait une société de décoration française qui est officiellement l’acquéreur du bien, grâce à des chèques de banque de la BNP. D’où venait l’argent ? Cette société avait une filiale au Gabon détenant un compte dans une banque locale, sur lequel ont été déposées pendant des années des valises de cash, livrées par des collaborateurs de Bongo. L’argent était ensuite viré sur le compte, à Paris, de la boîte française », a expliqué Libération. Depuis, la toile gabonaise ne cesse de s’insurger sur cette affaire passée en sourdine durant 18 ans. Nous y reviendrons !

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop