Fourniture internet : la guerre est déclarée entre Gabon Télécom et GVA

Le secteur des nouvelles technologies de la communication qui connaît une véritable évolution au Gabon est l’objet de toutes les attentions ces dernières semaines. Pour cause, un pan de ce domaine vient de connaître un bouleversement inimagistable donnant lieu à une bataille de prix entre ceux qui s’érigent désormais comme les principaux concurrents dans le secteur de la fourniture d’internet et plus particulièrement de la technologie FTTH communément appelée Fibre optique à domicile.

Comme preuve de cette guerre de prix qui fait rage au sein dans le secteur, on peut relever l’annonce simultanée d’un côté de la baisse substantielle des prix chez Gabon Telecom et de l’autre le lancement officielle de son offre internet révolutionnaire par le Groupe Vivendi Africa.

En effet, le 25 octobre 2017 dernier, l’opérateur historique, Gabon Telecom décidait de revoir à la baisse ses tarifs d’abonnement à l’Internet. Ainsi, il propose désormais deux gammes d’abonnements :  la Gamme Fibre Jet composée de trois débits 10, 20 et 30 Mbps à partir de 25 000 F.Cfa pour les 10 Mbps et la Gamme Fibre superJet également composée également de trois débits de 50, 75 et 100 Mbps. Ces gammes  sont proposées en mode triple play et donnent accès à Internet gratuit illimité + des appels gratuits vers les téléphones fixe au Gabon +  la possibilité de regarder des films  gratuitement à partir de Play VOD.

A la même date, et dans l’optique semble t-il de montrer sa nouvelle ambition dans le domaine de la fourniture d’internet, le Groupe Vivendi Africa lançait sa CanalBox, avec presque les mêmes avantages. Une offre triple play qui donne un accès à l’internet illimité, la possibilité de regarder des films gratuitement et les services de vidéo à la demande (VOD) y compris la voix sur IP à travers les applications OTT.

Toutefois, la différence majeur est que Canal+ n’est pas un concurrent comme les autres, car il est déjà bien connu au Gabon à travers ses milliers d’abonnés qui pourraient choisir la CanalBox pour expérimenter ce qu’ils appellent «l’internet puissance Canal». Tandis que l’avantage de Gabon Telecom demeure le coût attractif de son offre qui est à 25 000 Fcfa, alors que GVA a fixé le prix de sa box à 45 000 Fcfa. Une belle bataille est donc en perspective.

Mais au delà de cette concurrence qui s’annonce rude, le bénéfice revient aux consommateurs qui auront désormais un large choix concernant la fourniture d’internet avec tous les avantages y relatif, en espérant que la qualité de service suivra effectivement.