lundi,2 août 2021
AccueilA La UneForum économique de Saint-Pétersbourg: ANPI et CPG en VRP des potentialités gabonaises

Forum économique de Saint-Pétersbourg: ANPI et CPG en VRP des potentialités gabonaises

Ecouter cet article

Présents à Saint-Pétersbourg du 2 au 5 juin dernier pour la 24ème édition du Forum Économique International, Ghislain Moandza Mboma, directeur général de l’Agence Nationale de Promotion des Investissements (ANPI) et Alain Ba Oumar, Président de la Confédération Patronale du Gabon(CPG), n’ont pas manqué l’opportunité de présenter les atouts qu’offrent le Gabon. Du secteur des mines à celui de l’énergie, les deux hommes se sont mués en VRP des potentialités gabonaises, échangeant notamment avec le Conseil d’affaire Russie-Afrique. 

Après avoir réussi à contenir une pandémie de covid-19 aux effets dévastateurs sur les économies du monde, la Russie entend jouer les premiers rôles en ce qui concerne la reprise. C’est le message fort qui a été lancé tout au long de la tenue du Forum économique de Saint-Pétersbourg (SPIEF), qui s’est tenu du 2 au 5 juin dernier et qui a vu la participation du Gabon. Conduite par les ministres du Commerce, Hugues Mbadinga Madiya et de la Promotion des investissements, Carmen Ndaot, la délégation gabonaise s’est notamment distinguée par une rencontre stratégique avec le le Conseil d’affaire Russie-Afrique. 

En effet, conscients de l’importance de diversifier et multiplier les partenaires économiques et surtout, du rôle moteur que la Russie sera amenée à jouer dans les années à venir en ce qui concerne les échanges mondiaux, Ghislain Moandza Mboma Directeur Général de l’ANPI-Gabon et Alain Ba Oumar Président de la CPG n’ont pas manqué cette occasion pour présenter les atouts qu’offre le Gabon. Face aux investisseurs du monde entier et notamment les Russes, les deux personnalités gabonaises ont notamment axé leur réflexion dans les secteurs énergétique, minier, pétrolier et agricole. 

S’inscrivant dans la droite ligne des ambitions portées par le PAT (2021-2023) après celles du PRE 2017-2020, cette mission de prospection a donc permis à la délégation gabonaise « d’allier son expertise avec celle du Conseil d’Affaires Russie-Afrique pour explorer au mieux les opportunités d’affaires qui existent entre nos deux pays ». Toute chose qui devrait à terme, « favoriser  le développement de Joint-ventures (sociétés mixtes russo-gabonaises) ».

A noter que l’invitation du Gabon à ce forum auquel participait de nombreux décideurs et investisseurs, fait suite à la rencontre entre le ministre des affaires étrangères Pacôme Moubelet et son homologue Russe Sergueï Lavrov. Deux rendez-vous qui, en plus de souligner l’étroitesse des relations entre les deux pays, révèlent une certaine volonté du pays des Tsars, d’orienter ses investissements vers un pays au potentiel à la fois important et diversifié. Toute chose qui pourrait dans les prochains mois voire les prochaines semaines, aboutir à de premières visites d’hommes d’affaires russes.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.