Football: l’énigme Didier Ibrahim Ndong

Didier Ibrahim Ndong, international gabonais © D.R

Talentueux milieu de terrain et destiné un temps à un bel avenir, Didier Ibrahim Ndong vit une situation délicate depuis quelques mois. De fait, après une ascension fulgurante qui l’a conduit tour à tour de CS Sfaxien à Lorient, et de Lorient à Sunderland, l’international gabonais se retrouve aujourd’hui sans club. Décryptage.

Officialisé il y a tout juste trois mois, le licenciement de Didier Ndong par Sunderland, est apparu comme un soulagement pour le joueur et son entourage. Ainsi, après des mois d’un bras de fer incompréhensible entre les deux parties, marqué par des épisodes qui ont entaché la réputation du joueur, les dirigeants des Black Cats en ont eu marre.

En effet, acheté à prix d’or par le club anglais qui en avait fait le joueur le plus onéreux de son histoire, Didier  Ibrahim Ndong avait tout pour lui. Formé au Centre Mberi Sportif, et passé par le Cs Sfaxien avant de rejoindre Lorient et la Ligue 1, le milieu de terrain de 24 ans a mal vécu la relégation des Black Cats en 2e puis en 3e division.

Après un prêt infructueux à Watford en Janvier dernier où il n’aura pas disputé la moindre minute de jeu, il est donc reparti à Sunderland avec la ferme intention de ne pas y rester. Limogé. Déclaré persona non grata. Il n’a jusque là pas pu rebondir malgré l’intérêt prononcé de plusieurs clubs durant l’été.

Trop jeune (peut être), trop désinvolte et souvent trop immature, écarté de la sélection, le natif de Lambaréné paye donc son manque de discipline. S’il est fort probable qu’il rebondisse dès Janvier dans un club Russe, ce milieu de terrain au talent indéniable, devra à l’avenir se concentrer sur l’essentiel à savoir, jouer au football.

Laissez votre commentaire