dimanche,24 octobre 2021
AccueilA La UneFootball: l’ANFPG s’oppose à la vaccination comme «condition de reprise» du National...

Football: l’ANFPG s’oppose à la vaccination comme «condition de reprise» du National Foot

Ecouter cet article

Annoncé par la tutelle puis confirmé récemment par la Ligue nationale de football professionnelle (Linafp), le processus de vaccination des acteurs du football pourrait prendre du plomb dans l’aile dans les prochaines semaines. C’est ce que laisse penser le communiqué de l’Association Nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon (ANFPG) publié ce lundi 4 octobre 2021, qui indique notamment que ladite vaccination « ne peut être une condition de reprise du National Foot ».

S’achemine-t-on vers un nouveau bras de fer entre l’Association Nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon (ANFPG), la Ligue nationale de football professionnelle (Linafp) et la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) ou simplement vers un nouveau report du début des championnats de première et deuxième divisions? Telles sont les questions que se posent les observateurs du monde du football gabonais au regard de la récente sortie de l’association dirigée par Rémy Ebanega.

En effet, précisant « n’avoir pas été associée » à cette démarche présenté comme une condition sine qua none à la reprise d’un championnat à l’arrêt depuis plus de 560 jours, l’Anfpg a donc tenu à apporter quelques « éclaircissements à l’endroit des footballeurs professionnels du National Foot membres ». Dans ce contexte, l’association affiliée à la Fifpro, a indiqué que la vaccination qui est de l’ordre de la santé publique, « n’est pas une obligation ».

Une missive adressée aussi bien à la tutelle qu’à la fédération et de la Linafp, qui ont réitéré encore récemment la quasi obligation de se faire vacciner pour les acteurs du football et d’autres sports. Rappelant que celle-ci « ne peut donc être une condition de reprise du National Foot », l’Anfpg a insisté sur le fait qu’elle doit « découler d’un consentement éclairé » et non d’une obligation, pour des joueurs privés d’exercer leur métier depuis près de deux ans. 

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop