Football: Académie des étoiles de Libreville à l’assaut des jeunes talents

© D.R

L’académie des étoiles de Libreville, jeune formation sportive de football, lance pour le compte de ses activités, une grande campagne de détection de talents qui s’étendra sur deux semaines. Cette détection qui aura lieu dans les installations du stade de Nzeng Ayong se fera en deux étapes, du 24 septembre au 28 septembre, puis du 1er au 5 octobre.



Initiée par Terence Nze Bekale, président de la structure, l’académie des étoiles de Libreville est un club de football qui s’est donné pour mission de former des jeunes de 10 à 20 ans avec pour objet final de faire sortir les plus talentueux d’entre eux en leur dénichant des contrats dans des clubs en Europe et/ou en Afrique avec qui ils nouent peu à peu des partenariats. C’est ainsi que dans le cadre de ses activités, elle lance une campagne de détection de talents afin de dénicher les nouvelles étoiles devant rejoindre leur écurie.

Le président de L’académie des étoiles de Libreville se dit ambitieux, c’est en ce sens qu’il s’est entouré d’anciens internationaux gabonais afin de bénéficier de leur expertise dans le domaine pour aider l’AEL à grandir et s’imposer dans la sphère footballistique gabonaise.

Dans l’organigramme du club, le vice-président n’est tout autre qu’Eric Mouloungui ancien attaquant de l’OGC Nice soutenu par l’ancien international et milieu de Sogea FC, Cédric Moubamba qui en plus de ses fonctions de manager général, est par ailleurs, coach de la catégorie U20 assisté par Mbanangoye Zita championnat de troisième division.

Dans les autres catégories, Alain Djissikadié est en charge des moins de 17 (U17), les U15 et U13 sont sous la direction de Benoît Bibanzoulou et Eva Kedi Elvis. Tous détenteurs de licence C et B d’entraîneurs, leur insertion dans la structure est une volonté pour le président d’intégrer dans le football les anciennes gloires de notre sport roi.

L’Académie des étoiles de Libreville grandit de jour en jour, après seulement quatre  ans de création, l’AEL a déjà noué des partenariats avec Génération foot du Sénégal, le FC Sochaux et le Stade Rennais en France. C’est d’ailleurs par le biais de ces partenariats que deux de ses jeunes dont le très talentueux, Eric Jospin Bekale Biyoghe du reste international U20 et meilleur buteur de la campagne éliminatoire, sont allés passer des tests en France.

C’est là une preuve du sérieux et de la rigueur que mettent en place les dirigeants de l’AEL. Une rigueur et un professionnalisme dont pourraient peut-être s’inspirer les dirigeants de notre football pour donner un nouvel élan au football gabonais en proie actuellement à l’une des périodes les plus complexe de son histoire.

Pour l’heure, place à la détection au Stade de Nzeng Ayong pour peut-être « devenir des étoiles de demain ».

Laissez votre commentaire