vendredi,26 novembre 2021
AccueilA La UneFonds de solidarité: la communauté libanaise contribue plus que les membres du...

Fonds de solidarité: la communauté libanaise contribue plus que les membres du gouvernement

Ecouter cet article

L’appel à la solidarité nationale face à la propagation du Covid-19 lancé par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba n’a pas fini de susciter des réactions dans le pays. La dernière en date qui aura marqué les esprits est sans conteste celle de la communauté libanaise au Gabon qui a contribué au Fonds de solidarité Covid-19 à hauteur de 415 millions de FCFA. Un montant bien supérieur à la contribution apportée par l’ensemble des membres du gouvernement. 

C’est des mains du ministre délégué aux Affaires étrangères Nanette Longa Makinda qu’à été réceptionnée cette importante contribution de la communauté libanaise vivant au Gabon. Un geste qui rentre dans le cadre de l’appel à la solidarité lancé par les plus hautes autorités pour faire face à la propagation du Covid-19 dont le bilan s’élève désormais à 166 cas testés positifs dont un décès et 24 guérisons.  

Ainsi, cette contribution est composée de 100 millions de FCFA en produits de première nécessité et 415 millions en numéraire. Une dotation qui devra permettre au gouvernement de renforcer l’aide apportée aux populations vulnérables en cette période de crise. Il faut noter que ce mercredi 23 avril 2020, Nanette Longa Makinda a également réceptionné les dons de la communauté sénégalaise et dU Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA) dont le siège se trouve à Libreville.  

Si ce geste de solidarité n’a pas manqué d’être salué, les communautés libanaise et sénégalaise etant très bien intégrées dans le pays, de nombreux observateurs n’ont pas manqué l’occasion de comparer celui-ci à la contribution apportée par les membres du gouvernement. Alors que dans de nombreux pays tels que le Mali, le Cameroun ou encore l’Autriche, des personnalités politiques de premier plan ont renoncé à plusieurs mois de salaire, pour contribuer à l’effort national, les membres du gouvernement gabonais disent s’être « cotisés de leurs poches » pour apporter un maigre 120 millions de FCFA. Un fait qui dans l’opinion passe pour un mépris envers les populations.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop