mercredi,23 septembre 2020
Accueil Derniers articles La fondation Tony Elumelu et le PNUD s’allient pour autonomiser 100 000...

La fondation Tony Elumelu et le PNUD s’allient pour autonomiser 100 000 jeunes en Afrique

Véritable problématique pour le continent, le chômage des jeunes est aujourd’hui une préoccupation majeure non seulement pour les gouvernements mais aussi pour les organismes internationaux. Ainsi, dans l’optique d’aider les jeunes à s’autonomiser, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), en partenariat avec la Fondation Tony Elumelu, a décidé d’investir dans la formation, l’encadrement et le soutien financier de 100 000 entrepreneurs en herbe en Afrique, sur une période de 10 ans. 

C’est ce samedi 6 juillet 2019 à Niamey au Niger, en marge du sommet de l’Union africaine (UA), qu’a été signée la convention de partenariat entre Ahunna Eziakonwa, directrice régionale du PNUD pour l’Afrique et Tony Elumelu, promoteur de la Fondation Tony Elumelu. Visant principalement les jeunes, ce partenariat a pour objectif d’autonomiser les entrepreneurs en herbe à travers la formation, l’encadrement et le soutien financier. 

En effet, ce programme qui met un accent particulier sur le soutien aux entreprises, vise à générer des millions de nouveaux emplois et d’importants revenus en Afrique, le tout pour faciliter l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD). En axant principalement leur aide sur les communautés considérées comme laissées pour compte, à commencer par le Sahel, le PNUD et la Fondation Tony Elumelu veulent mettre en avant plus de 100 000 jeunes. 

S’exprimant à l’issue de la signature, Ahunna Eziakonwa, directrice régionale du PNUD pour l’Afrique, a notamment indiqué que « les jeunes devraient être au cœur de tout programme de développement. Nous devons investir dans leur potentiel, leur talent, leur énergie et leur enthousiasme, et leur donner la possibilité de réaliser pleinement leurs aspirations ». Quant à Ifeyinwa Ugochukwu, PDG de la Fondation Tony Elumelu, il a insisté sur le fait que ce partenariat « contribuera directement au succès des entreprises dans un certain nombre de zones fragiles et est une preuve de la pertinence de l’approche que nous avons adoptée en matière de mécénat ». 

Pour rappel, la région ciblée renferme la population la plus jeune au monde, avec 194 millions de personnes âgées de moins de 25 ans (soit 64,5% de la population totale). La FTE qui a déjà soutenu 7 520 entrepreneurs locaux de 54 pays africains en seulement cinq ans, grâce à ce partenariat, entend donc « éradiquer  la pauvreté sur le continent ». 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt