mercredi,8 décembre 2021
AccueilDerniers articlesFond Covid-19: la Croce plaide pour une prise en compte des petits...

Fond Covid-19: la Croce plaide pour une prise en compte des petits commerçants

Ecouter cet article

Alors que le gouvernement a récemment décidé de l’allègement de la mesure de confinement du Grand Libreville qui a eu pour conséquence la réouverture de certains commerces, la Coordination des revendeurs d’ouvrages culturels et éducatifs (Croce) a tenu à exhorter le gouvernement à ne pas oublier les promesses faites par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba à l’endroit des commerçants. 

Face à la crise sanitaire qui sévit actuellement dans le pays, bon nombre de commerces sont aujourd’hui financièrement menacés et fragilisés. Afin d’y faire face, le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba dans son discours du 3 avril dernier, avait annoncé une batterie de mesures d’accompagnement, et promettait d’apporter son soutien et celui du gouvernement aux opérateurs économiques. 

Seulement, un mois plus tard, on observe de manière globale que ces promesses de l’exécutif n’ont toujours pas été honorées. Ceux qui ont perdu une partie de leur chiffre d’affaires semblent avoir été « jetés aux oubliettes », comme l’explique Maxime Tchamba, président de la Croce à l’hebdomadaire L’Aube.  

« Dans le souci d’alléger la trésorerie des opérateurs économiques, dont nous faisons partie, nous tenons à rappeler aux membres du gouvernement que le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba avait annoncé la baisse de 50% des patentes et de l’impôt synthétique libératoire pour les petits commerces et les entreprises de service à la personne. Pour les besoins urgents de trésorerie des entreprises, un guichet de financement d’urgence de 225 milliards de FCFA a été créé », at-il rappelé. 

Par ailleurs, bien que l’activité reprend progressivement son cours, plusieurs petits commerces ne sont toujours pas autorisés à ouvrir. D’où l’interpellation de la Coordination des revendeurs d’ouvrages culturels et éducatifs, qui a sollicité du gouvernement que  leur secteur d’activité « soit aussi concerné par cette réouverture de certains commerces ». 

Laissez votre commentaire

Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop