FNAS: lancement du programme «Diboty» au bénéfice de 100 commerçantes

©GMT

Ce mercredi 18 avril 2018, l’esplanade de l’Hôtel de ville de Libreville a servi de cadre au lancement du programme «Diboty» dédié exclusivement au secteur du petit commerce plus communément appelé commerce sur table. Ce projet initié par le Fond national d’action sociale (FNAS), s’inscrit dans la volonté des pouvoirs publics de faciliter l’accès au financement pour des activités génératrices de revenus (AGR).

D’un montant global de 55 millions de Fcfa, le programme «Diboty» est destiné aux femmes commerçantes des communes de Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum. Par le lancement de cette initiative qui entre dans la droite ligne de ses missions, le FNAS entend apporter une attention particulière à ces femmes qui exercent dans le secteur du petit commerce. Ce financement leur permettra ainsi de renforcer leurs activités et par ricochet de lutter contre la pauvreté.

Représentant l’edil de la ville de Libreville, le maire du 4ème arrondissement de cette commune, Axel Ayenoue, a salué la concrétisation de cette initiative qui cadre avec la politique sociale impulsée par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Il a d’ailleurs souligné la volonté des collectivités locales à accompagner de manière pérenne les bénéficiaires de ce programme et les a encouragé à continuer d’être «une interface fidèle du Fond national d’action sociale».

Il faut noter que ce programme qui devrait s’étendre sur l’ensemble du territoire national, a pour objectif entre autres «d’accompagner et accroître l’appui à l’insertion socioéconomique des jeunes filles par la mise en place d’un réseau commercial sur la table pour la vente de produits vivriers», de doter les jeunes filles de moyens financiers pour la mise en place du commerce sur table, de diversifier et d’intensifier les activités des femmes à travers le petit commerce, de développer les capacités entrepreneuriales et managériales des bénéficiaires ou encore de les former dans la gestion commerciale. Autant d’éléments qui a fortiori contribuent à leur épanouissement et au développement économique du pays.

Pour le FNAS le lancement de ce programme a pour but d’accompagner et de pérenniser le commerce sur table chez les femmes. «La phase du programme Diboty de ce jour concerne 100 projets pour 100 bénéficiaires économiquement faibles pour un montant global de 50 millions de Fcfa. Ces projets se répartissent entre les marchés des communes  Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum. Cette opération va se poursuivre tout au long de l’année 2018 en fonction des ressources financières dont dispose le FNAS à travers les mécanismes budgétaires de l’Etat mais aussi à travers l’implication des partenaires privés», a indiqué le directeur général adjoint du Fond national d’action sociale, Assari Constant.

Au terme de la signature des conventions, les heureuses bénéficiaires n’ont pas manqué d’exprimer leur joie et leur satisfecit quant à la mise en oeuvre effective de ce programme. «C’est un grand plaisir, ce financement va vraiment nous aider à développer un peu plus notre activité, nous aurons plus de marchandises et nous tenons à remercier le FNAS pour cette initiative mais aussi le chef de l’Etat, Ali Bongo», s’est exprimée Koumba Pulcherie, commercante au marché d’Akanda.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire