Flavien Enongoue «ambassadeur d’Ali Bongo» en France selon Jean Gaspard Ntoutoume Ayi

C’est sur les antennes de Radio France internationale (Rfi) que Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, porte-parole de Jean Ping et Flavien Enongoue, ambassadeur du Gabon en France se sont exprimés sur les attentes du quinquennat d’Emmanuel Macron au cours de l’émission Afrique Soir.

Evoquant le sempiternel problème de la françafrique, Flavien Enongoue en vaillant soldat de l’émergence, a affirmé «il ne vous aura pas échappé que le candidat de la françafrique c’est Jean Ping! Il suffit de voir de quel côté était la figure emblématique de la françafrique:  Robert Bourgi» estimant alors qu’Ali Bongo est celui qui veut rompre toutes les vieilles habitudes de ce «fléau».

Intervenant à son tour, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi a fustigé la partialité du nouvel ambassadeur du Gabon en France, qui s’est fait fervent défenseur d’Ali Bongo Ondimba, malgré son statut de diplomate. «Le monsieur que vous entendez qui est mon contradicteur est ambassadeur du Gabon en France, contraint à une certaine obligation de réserve mais le voilà en train de dire que l’ambassadeur du Gabon est celui d’Ali Bongo pas celui du Gabon, pas de l’Etat.» plus loin, il poursuit : «c’est l’image des institutions du Gabon aujourd’hui, c’est ce que nous ne voulons plus et c’est ce qui nous plonge dans cette situation où la Cour constitutionnelle, la justice, les ambassadeurs sont inféodés à un homme et son service», il rappelle ici le lien qui existe entre Ali Bongo et toutes les différentes institutions qui ont contribué à son maintien au pouvoir depuis août 2009.

De l’avis des observateurs, les personnes nommées à ces hautes fonctions, bien que qualifiées, ont tendance à servir le prince et non l’Etat.

Laissez votre avis