Pour Fitch Rating, les perspectives de la note souveraine du Gabon sont « stables »

© D.R

Alors que le 8 juin dernier l’agence de notation Moody’s dégradait la note de crédit du Gabon en la qualifiant de « hautement spéculative », Fitch Rating une autre agence de notation américaine, vient d’en faire une autre lecture. Ainsi le 5 octobre dernier dans un communiqué, Fitch a annoncé que les perspectives de la note souveraine du Gabon passaient de « négatives » à « stables ».

L’univers des agences de notation est décidément insondable. En juin dernier Moody’s faisait passer la note souveraine du Gabon de B3 dans la catégorie des dettes « hautement spéculative », à Caa1 dans la catégorie des dettes « présentant un risque substantiel ». Fitch rating dans un récent communiqué, a pour sa part maintenu le statu-quo concernant la note souveraine du Gabon.

En effet, dans un contexte de mise en place de réformes visant à répondre aux exigences du Fonds monétaire international (FMI), le Gabon a vu sa note souveraine maintenue à B par l’agence de notation, qui en a profité pour réviser ses perspectives de « négatives » à « stables ». Pour Fitch « cette décision reflète l’évaluation faite des améliorations apportées à la mise en œuvre des réformes, dans le cadre du MEDC du FMI ».

De plus, l’agence de notation souligne les efforts du gouvernement en indiquant qu’il a « adopté un vaste programme de réformes et mené à bien les six actions préalables requises pour mener à bien le deuxième examen dans le cadre du MEDC du FMI  ». A noter néanmoins, malgré ces encouragements de Fitch, la dette gabonaise reste dans les catégories « spéculatives ».

Laissez votre commentaire