Firmin Ollo’O : ceux qui vont au dialogue ont atteint leur «seuil de résistance»

C’est en substance ce que nous a confié Firmin Ollo Obiang, Coordinateur national du Mouvement national des jeunes de l’Union nationale (MJUN), ce samedi 6 mai 2017, lors de la rencontre organisée par les militants de cette formation politique membre de la Coalition pour la nouvelle République.

«Il était nécessaire pour les militants de l’Union nationale de se rencontrer et de réfléchir sur la vie du partie» a lancé Firmin Ollo’O.

Revenant entre autres sur les questions disciplinaires, le leader des jeunes de l’Union nationale précise que cette question traite  « des multiples participations au dialogue appelé par Ali (Ndlr: Ali Bongo Ondimba) de certains militants de l’Union nationale ». Pour lui,   «il était question de savoir ce qui motivait ces gens qui vont au dialogue. Est-ce qu’il y a un mal au sein du parti ou bien sont-ils animés d’une mauvaise foi. Après réflexion l’on se rend compte que le mal n’est pas dans l’Union nationale mais que chacun d’eux avait atteint son seuil de résistance, mais ils n’acceptent pas de l’avouer.»

A l’endroit de ces nombreux dissidents, le Conseiller municipal de Libreville martèle : «Aujourd’hui, si un militant se comporte contrairement aux recommandations statutaires, celui-là sait qu’il s’attend à être frappé par la loi de notre parti.», Puis, conclut son propos en précisant que  «l’Union nationale ne pourra jamais manquer d’individus. L’Union nationale est saturée de monde.»

Laissez votre avis